Biographies - Lettre F

Fabian, Lara

Née en 1970 en Belgique, Lara (son vrai nom est Lara Crokaert) débarque au Québec en 1991 avec son premier album sous le bras. Désormais naturalisée québécoise, Lara Fabian met une telle fougue et une telle passion dans ses interprétations qu'elle peut, à l'occasion, nous donner l'impression d'en faire trop. C'est qu'elle interprète ses chansons comme si elle les vivait vraiment au moment où elle les chante.

Après avoir conquis le public québécois, elle fait sa marque en Europe (un retour aux sources), et tente de percer le marché américain. Son quatrième album en français, intitulé Nue nous offre une Lara plus personnelle et moins américanisée que son album en anglais. Notez la version instrumentale de la chanson Le Roi Est Une Femme (cachée) qui constitue la quatorzième pièce de l'album

Je l'ai vue en spectacle au St-Denis il y a quelques années, et elle nous avait donné tout un show ! Elle a été choisie par Steven Spielberg pour interpréter la chanson thème du film A.I. avec Josh Groban, une chanson intitulée Always. Elle a aussi chanté World at your feet, l'une des chansons thèmes de la coupe du monde de soccer 2002.

Il est possible qu'on la voie jouer dans l'une des comédies musicales à l'affiche en 2002, soit Les Dix Commandements ou Roméo et Juliette. L'un de ses projets personnels demeurant d'écrire un jour une comédie musicale. On ne sait jamais !

Site LaraFabianWeb
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Lara Fabian 1991 Oui
Carpe Diem 1995 Oui
Pure 1996 Oui
Lara Fabian (Anglais) 1999 Oui
Nue 2001 Oui
LIVE (CD double) 2002 Oui
En toute intimité 2003 Non
A wonderful life (Anglais) 2004 Oui
Neuf (9) 2005 Non
Toutes les femmes en moi 2009 Non
Every woman in me (Anglais) 2009 Non

Fabuleux Élégants (Les)

Formé le temps d'une série de spectacles du belge William Dunker (basse), le quatuor est composé de Dunker évidemment, mais aussi de Patrick Norman à la guitare sèche, Bourbon Gauthier à la batterie et Jeff Smallwood à la guitare électrique.

On pourrait comparer leur démarche à celle des Traveling Wilburys, mais en version francophone. Résolument country-rock, leur musique est un amalgame des influences diverses qu'ont subies nos quatre comparses, et qu'ils mettent en commun sur leur unique disque.

Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Les Fabuleux Élégants 1998 Oui

Farago, Johnny

De son vrai nom Jean-Yves Béland, né en 1944, il gagne un concours d'imitateurs d'Elvis au début des années 60. Il devient ensuite le chanteur du groupe "Les Mercédès" en 1962, mais il quittera en 1964 pour une carrière en solo sous la férule de Guy Cloutier.

Ses plus grands succès resteront "J'ai ta photo dans ma chambre" en 1968, et "Trois Petits Coups" en 1970. A la mort du King, il lui rend hommage dans un spectacle à la PDA.

Notre plus célèbre amateur d'Elvis Presley dont il a repris plusieurs succès en français. Après une percée dans la musique country, il est décédé prématurément en 1997.
Albums Année En Collection
24 Succès Originaux par 24 Géants 197x Oui
Mes 21 grands succès Vol.1 1974 Oui
Parce qu'elle est là 1980 Oui

Faucher, Céline

J'ai un petit coup de coeur à vous proposer, et il se nomme Céline Faucher. Elle nous offre un album produit de façon indépendante dans lequel elle a mis beaucoup de ses énergies, autant du côté du financement que du côté de la création artistique.

Plusieurs chansons sont signées Alain Lecompte et Raymond Villeneuve, alors que Céline les rend avec une vivacité contagieuse. Quand on entend "Qui suis-je ?", on se met facilement dans sa peau.

Céline a été l'une des interprètes du spectacle Un Rendez-vous dans l'irréel, de Louis St-André et Michel F. April, spectacle produit par Guy Latraverse, donnant aussi lieu à un disque avec la compagnie EMI Music Canada. L'extrait Le Monde Meilleur, signé Daniel DeShaime, a connu une certaine carrière radiophonique et aura permis de faire connaître le spectacle au grand public. Les autres membres de la distribution sont Daniel Prudian, Maryse Ringuette, Sylvie Royer, Patrick Olafson et Benoit Martel.

Je me permets de vous offrir un extrait du magazine de la SOCAN (Paroles et Musique) au sujet de Céline Faucher: " Interprétant avec délicatesse et engagement onze chansons originales spécialement composées pour elle par l’auteur dramatique Raymond Villeneuve et le compositeur Alain Lecompte,  Céline Faucher assure, grâce à sa voix séduisante, une présence qui donne tout leur sens et tout leur intérêt aux pièces qu’elle défend.  Et toute sa pertinence, à l’art qui est le sien."

Depuis quelques années, Céline prparait un spectacle hommage à Pauline Julien qu'elle a eu l'occasion d'offrir un peu partout à travers la province dont l'Espace Félix Leclerc à l'Île D'Orléans. Le projet a maintenant une vie sur disque sous le titres de A la rencontre de Pauline Julien. Une excellente façon de redécouvrir la passion d'une femme pour les mots.

Reportages QuebecPop
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
De La Lumière 2000 Oui
A la rencontre de Pauline Julien 2008 Oui

Faulkner, Stephen

J'ai découvert Cassonade (de son vrai nom Stephen Faulkner) lors de sa contribution à l'album de Plume Latraverse "Pommes de Route".

Depuis, plusieurs années ont passé, et Steve nous a concocté plusieurs albums de son cru. Un son résolument country / moderne, qui nous a donné quelques classiques comme "Si j'avais un char" et "Mon grand cheval noir d'amour".

Récipiendaire du trophée Félix pour l'auteur compositeur de l'année au gala de l'ADISQ en 2001, il continue son petit bonhomme de chemin malgré les déboires (lire faillites) des compagnies de disques avec lesquelles il travaille. Ces problèmes font en sorte que ses albums sont très difficiles à trouver.

Plus récemment, il nous offrait un premier album LIVE, reprenant ses chansons fétiches et nous les offrant avec de nouveau arrangements et un son "Capturé Vivant".

Tout comme Claude Dubois avant lui, Steve trace un bilan difficile de l'industrie du disque québécois à cause du piratage qui sévit actuellement dans le monde. Si des artistes internationaux de la trempe de Madonna peuvent survivre en ne vendant que la moitié des disques qu'ils avaient l'habitude de vendre, ce n'est pas le cas des artistes québécois.

C'est un débat de société qu'il faut avoir si nous voulons conserver une culture typiquement québécoise.
Albums Année En Collection
Cassonade 1978 Oui
Tessons d'Auréole 2000 Oui
Capturé vivant 2002 Oui
Train de vie 2004 Oui

Favro

(A faire)
Albums Année En Collection
Favro 2003 Oui

Fayo

Bien qu'il soit connu sous son surnom de Fayo, son vrai nom est Mario LeBlanc. Né à Dieppe au Nouveau Brunswick, il a commencé à écrire ses propres chansons vers l'âge de 13 ans. Il a travaillé comme chanteur du groupe Réveil jusqu'en 1996, avant d'entreprendre une carrière solo qui lui a valu le prix de l'auteur compositeur de l'année au Gala de la Chanson du Festival Acadien en 2000. Il obtiendra aussi le titre de découvert de l'année au prix Éloizes.

Son premier album s'intitule La fièvre des fèves, alors que la chanson Chico Harico, obtient un fort succès radiophonique. Lui qui est aussi poète, il publie un recueil de poésie intitulé Taches de naissance en 1999.

Il qualifie sa musique de "folk rock acadien", chante ses histoires en musique, soutenu par des musiciens chevronnés. Ses textes sont teintés d’optimisme, d’émotion et d’humour. En 2006, il lance un deuxième album, cette fois sous le titre Accent aigu, un disque qu’il qualifie d’encore plus fidèle à lui-même que son premier.

L’album comporte principalement la voix de Fayo, deux guitares (Steve Leblanc et Fayo) et une base (Rémi Arsenault). S’ajoute à l’équipe la voix de Anique Granger et celle de Juliette Solal. Toujours selon Fayo, le nouveau disque ressemble à Fayo dans ses spectacles, transmettant une chaleur et une émotion que seul le live permet de faire.

Je l'ai vu en spectacle à l'hiver 2006, en spectacle double avec l'acadien Roland Gauvin. Une soirée qui qui m'avait donné le goût d'en savoir plus sur ces deux acadiens de générations différentes.
Albums Année En Collection
La fièvre des fèves 2001 Non
Accent aigu 2006 Oui

Fecteau, Jimmy

Jimmy fecteau(A faire)
Albums Année En Collection
(Démo) 2005 Oui

Félix en Colère

L'auteur compositeur et interprète Pierre Harel s'associe à certains des anciens membres d'Offenbach et de Corbeau pour reprendre certaines des chansons les plus engagées de Félix Leclerc dans un style plus rock et blues que les originaux.

En plus de Pierre Harel, Michel Bessette et Michel Lamothe aux voix, on retrouve Julie Leblanc et Guylaine Tanguay aux choeurs, Johnny Gravel et Bob Champoux aux guitares, Michel Bessette aux claviers, Michel Lamothe à la basse, Roger "Weso" Belval à la batterie, Philippe Dunnigan au violon, Chantal Boivin à l'alto et Annie Gadbois au violoncelle.

Cette révision de l'oeuvre du grand Félix à la mode "Offenbachienne" est très efficace. La voix de Pierre donnant une dimension différente et toujours très actuelle aux mots de Félix, et les arrangements ainsi que les guitares bluesées ne peuvent que nous rappeler les grands moments du blues rock québécois. Une excellente idée et une production sans bavure.
Albums Année En Collection
Félix en Colère 2002 Oui

Ferand, Jenni

Auteure, compositrice et interprète originaire de la région de Québec, elles s'est rendue en finale du prestigieux Festival en Chanson de Petite Vallée à l'été 2004. Plus tôt la même année, elle lançait un premier album intitulé Bonheur perdu.

Réalisé avec l'aide d'Alexandre Larose qui a aussi joué de la batterie, de la basse et des guitares sur l'album, on retrouve quelques-unes des pièces qui avaient retenu l'attention du public (et du jury) de Petite Vallée, comme la très jolie Mama, la chanson-titre Bonheur perdu, Des milliers de corps et Pluies éternelles.

Pas très connue encore, elle a tout de même réussi à faire sa place dans le circuit des petites salles de spectacles de la région de Québec. Si on se fie à son talent, elle devrait dépasser ces frontières très bientôt.
Albums Année En Collection
Bonheur perdu 2004 Oui

Ferland, Jean-Pierre

Auteur, compositeur, poète, animateur (L'autobus du Show Business), et comptable ??? Eh oui, Jean-Pierre est diplômé des H.E.C., mais il ne fait pas carrière dans la comptabilité bien longtemps. Né le 24 juin 1934, il commence à chanter en 1957, et fera son chemin comme l'un des plus grands chansonniers québécois.

Il fera carrière à Paris pendant un certain temps puis, au son de Je Reviens Chez Nous, il rentre au pays en 1968 et nous offre en 1970 l'album Jaune qui est selon plusieurs son disque le plus achevé. Comme les grands de ce monde, Jean-Pierre engage un réalisateur pour travailler au disque, et le résultat est devenu une pièce de référence pour les artistes de sa génération. Ma favorite, la fameuse route 11 (devenue depuis la 117) que j'ai prise souvent dans les années 70.

En 1974, il enregistre T'es mon amour, t'es ma maîtresse avec la grande Ginette Reno. Cette chanson marque définitivement le lien entre le monde des chansonniers et celui des chanteurs populaires. Il fit partie d'Une Fois Cinq, travailla à la comédie musicale Gala avec Paul Baillargeon, et anima plusieurs émissions de télévision, en plus de continuer à produire des albums exceptionnels.

En 1999 il entreprend une tournée qui se poursuivra au moins jusqu'en 2003 et peut-être même au delà. Sur cette tournée, il travaille avec son guitariste et chef d'orchestre depuis plus de 8 ans, Alain Leblanc et une nouvelle chanteuse au grand talent, Lynn Jodoin avec qui il interprète plusieurs de ses succès. C'est aussi avec Alain Leblanc que Jean-Pierre travaille une nouvelle comédie musicale temporairement intitulée Madame Simpson, racontant l'histoire d'amour du Duc de Windsor et de Wallis Simpson. Une production d'envergure qui devrait mettre en vedette 5 chanteurs en solo ainsi qu'une chorale regroupant jusqu'à 40 voix. Tout un projet !

En 2004, plusieurs artistes québécois décident de lui rendre hommage avec l'album intitulé Ferland - Le petit roi. Ce magnifique album construit autour de l'oeuvre de Jean-Pierre nous offre des reprises de Kevin Parent (Le petit roi), Daniel Lavoie (Si je savais parler aux femmes), Isabelle Boulay (Je ne veux pas dormir ce soir) et plusieurs autres artistes importants. Une excellente idée de Patrice et Michel Duchesne. Les superbes arrangements arrivent à faire le pont entre le style de l'interprète et la chanson originale. L'émotion est à fleur de peau et le résultat est grandiose.

Le seul bémol que je mettrais est que les deux chansons qui terminent l'album ont été enregistrées il y a plusieurs années et elles déparent avec les autres enregistrements. Étant donné que ces chansons sont considérées comme des bonus, on peut facilement passer outre ce bien léger détail. Il annonce sa retraite de la scène en 2007 avant de devoir annuler son dernier spectacle au Centre Bell pour des problèmes de santé. Il se reprend l'année suivante et termine avec un spectacle grandiose. Au printemps 2009, le poste de radio Rythme FM lui rend un hommage tout à fait spécial, ce qui lui donne l'idée d'enregistrer un album de duos intitulé Bijoux de famille.

Un grand de la chanson d'ici !

Autres reportages
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Vol 1 - Rendez-vous à la coda 1961 Oui
Vol 2 - J'estime, j'aime, j'amoure 1962 Oui
Vol 4 1965 Oui
Rappel 1966 Oui
Jean-Pierre Ferland 1968 Oui
Un peu plus loin 1969 Oui
Jaune 1970 Oui
Soleil 1971 Oui
Les grands succès Barclay - Album double 1972 Oui
Les 20 premiers succès de Jean-Pierre Ferland 1974 Oui
Les vierges du Québec 1974 Oui
Show Business 1974 Oui
LIVE 1975 Oui
La Pleine Lune 1977 Oui
Jean-Pierre Ferland 1980 Oui
Androgyne 1984 Oui
Bleu Blanc Blues 1992 Oui
Premier Coffret - Album double 1993 Oui
Écoute Pas Ça 1995 Oui
Second Coffret - Album double 1997 Oui
L'amour c'est d'l'ouvrage 1999 Oui
Troisième Coffret - Album double 2000 Oui
Ferland LIVE - Album double 2000 Non
Ferland - Le petit roi 2004 Oui
Ce soir-là (coffret 2 DVDs et 2 CDs) 2007 Oui
Quatrième Coffret - Album double 2008 Oui
Jaune (remix) 2009 Oui
Bijoux de famille 2009 Oui

Ferron

Groupe formé de Gérard Ferron (voix, piano, textes) et François Bruneau (guitare, basse, orgue, percussions, choeurs). Lors de la formation du groupe, le premier a 48 ans et est originaire de Tétreaultville, le deuxième en a 38 et est originaire de La Minerve, mais cette différence d'âge ne les a pas empêchés de s'influencer l'un l'autre pour créer un son rock bien à eux.

Gérard Ferron

Issu d'une famille nombreuse (7 enfants) tous amateurs de musique et de chansons, il entend de tout: chanson française, québécoise, américaine, du jazz, de l'opéra, du classique, du rock, les Classels, les Beatles, Georges Brassens, Elvis Presley, Jacques Brel, Yoland Guérard, Oscar Peterson... on peut donc dire sans se tromper que ses influences sont diverses. C'est à l'adolescence qu'il se découvre l'envie de faire de la musique, il s'achète une première guitare et joint son premier band. Il découvre alors le plaisir d'écrire des chansons, une passion qui ne le quittera plus. Il s'est produit dans plusieurs petites boîtes comme Le Zest et le Studio théâtre de la PDA avant de faire la rencontre de François Bruneau avec qui il a travaillé à la production de son premier album intitulé Inanition. Cette association avec François lui a permis d'atteindre un niveau de qualité artistique et de satisfaction qu'il recherchait depuis longtemps.

François Bruneau

C'est au primaire, alors qu'il fréquentait l'école Le Plateau, un projet pilote de la CECM, que François Bruneau a découvert son talent pour la musique. Il a appris à jouer de plusieurs instruments comme le violon, la flûte, le piano etc... mais c'est le rock qui l'attire, celui de Michel Pagliaro entre autres, mais aussi celui de Kiss (et la chanson Love Gun). Il travaillera au début comme batteur, avec quelques groupes de garage, avant de tester la la basse, les claviers et finalement de s'arrêter sur la guitare qui deviendra son instrument de prédilection. De sous-sol en sous-sol, de petite boite en petite boite, il fonde finalement le groupe rock Mange l'Ours Mange avec Franck Lizotte. Le groupe connaîtra une carrière intéressante, produisant trois albums et huit vidéoclips. Suivront plusieurs projets et collaborations dont Slam Cornda, John of Mark et Ducont et Ducond. Il fera ensuite de la musique publicitaire avant de contacter Ferron qu'il avait eu l'occasion de voir en spectacle à quelques reprises. Inanition est l'aboutissement de cette rencontre.

L'album a été enregistré au studio de François à La Minerve avec l'aide de Luc Lemire (saxophone), Charles Imbeau (trompette), Yvon Larose (super popping bass) et Sylvain Gagné (choeurs). De facture surtout rock, on y retrouve aussi quelques ballades arrosées de bonne guitares électriques. Le langage est direct et traite beaucoup de la condition masculine: J'adore mon travail, Toune de char, Les Gaffes, La même histoire, Le pick-up, J'ai peur j'ai honte, Playbeuille... représentent autant de facettes de l'existence. Le ton est à la fois sérieux et léger bien que la profondeur des textes y soit toujours. Un disque qui mérite plusieurs écoutes !

Autres reportages
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Inanition 2004 Oui

Ferron, Martin

(A faire)
Albums Année En Collection
Porteurs d'Ô 2006 Oui

Festival en Chanson de Petite-Vallée

Pour le 20ème anniversaire du festival de Petite-Vallée, nous avons eu droit à un spectacle hommage lors du Coup de Coeur Francophone 2002, c'est là que j'ai découvert et réalisé tout l'attachement des gens du village envers la chanson francophone, de même que l'attachement des artistes envers ce lieu mythique au bord de l'océan.

L'album 2002 regroupe certains des artistes les plus en vue du Québec, soit Edgar Bori, Richard Séguin, Marie-Claire Séguin, Louise Forestier, Luce Dufault, Michel Rivard et Daniel Boucher. Parmi les participants et lauréats du Festival, nous retrouvons les Stéfan Audet, Sophie Tremblay, Manuel Gasse, Catherine Major, Béatrice Richet, Eric Landry, Joël Gari, Charles Dubé et Jean-Philippe Dalpé.

Bâti autour de l'édition 2002, nous y retrouvons la très belle chanson "Murmures et sentiments" de Richard Séguin, interprétée par Richard Séguin et Luce Dufault, "Chien Fou" de Plume Latraverse interprétée par Daniel Boucher, "Une femme à la mer" de Michel Rivard normalement interprétée par Luce Dufault mais chantée par l'auteur original sur cet album, ainsi que plusieurs autres chansons qui reflètent de la qualité des auteurs compositeurs et des interprètes qui fréquentent ce festival. Sans vouloir faire de choix parmi les jeunes artistes, je dois avouer que "Le ciel gris" de Catherine Major est une pièce tout à fait sublime.

Je viens tout juste de recevoir le disque de l'édition 2003 qui rendait hommage à Robert Charlebois et c'est pourquoi on y retrouve quelques chansons de notre garou national, comme Miss Pepsi que Robert chante avec une des gagnantes de l'année dernière, Sophie Tremblay, La complainte de presqu'Amérique chantée par Pierre Flynn, Mon pays interprétée par Vincent Vallières, Québec love reprise par le cousin Fred Radix qui m'avait bien impressionné lors de la première édition du grand 8 et, finalement, l'ombre lui-même, Edgar Bori qui nous offre l'une des plus belles chansons de Charlebois, Ordinaire.

Ajoutez à cela les gagnants de cette édition, Pépé (alias Philippe Proulx) qui chante Y fait beau, Viviane Audet qui interprète La chauve souris, et des espoirs comme Manuel Gasse, Marie-Josée Cyr, Dominic Asselin, Jessie Dubé et Annie Paiement qui tirent très bien leur épingle du jeu. Finalement, l'acadienne Isabelle Roy (Isabelle et la bête) qui y va d'une Pleine lune bien sentie.

En 2004, j'ai choisi de vivre l'expérience Petite Vallée, ce que j'ai répété en 2005, 2006 et 2007. J'y donc pu apprécier sur place tous les efforts qui sont mis pour faire de cet événement une des plus belles fêtes de la chanson québécoise. En 2004, les gagnants étaient Dominique Bouffard (ACI) et François Paradis (Interprète) et en 2005, ce furent Gaële (Interprète) et Philémon Bergeron-Langlois (ACI). Leurs prestations sont disponibles sur les albums respectifs, tout comme celles des autres finalistes et de plusieurs des artistes qui ont rendu hommage aux artistes parrains de l'événement, Daniel Lavoie en 2004, Jim Corcoran en 2005, Pierre Flynn en 2006 et Daniel Boucher en 2007.

De beaux documents à posséder.

Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Petite Vallee 2002 - L'Année Richard Séguin - Luce Dufault 2002 Oui
Petite Vallee 2003 - L'Année Robert Charlebois 2003 Oui
Petite Vallee 2003 - Pour d'autres pistes 2003 Oui
Petite Vallee 2004 - L'Année Daniel Lavoie 2005 Oui
Petite Vallee 2005 - L'Année Jim Corcoran 2006 Oui
Petite Vallee 2006 - L'Année Pierre Flynn 2007 Oui

Filière 13

Groupe folk rock formé de François Hubert (voix, guitare acoustique), Richard Breault (guitares, harmonica, voix), François Lahaye (basse) et Sébastien Gemme (batterie). Le groupe a aussi compté Frédérick Doiron à la guitare.

A l'origine un duo simplement formé de Richard et François, c'est en 1999, lors des jeudis cabaret du Pub British à Ste-Julie, que Filière 13 voit le jour. Ce soir-là, le duo avait pour mandat de présenter 10 chansons ce qui était un défi de taille pour les deux compères qui travaillaient déjà quelques compositions en plus de faire des interprétations, notamment du Harmonium.

Un peu plus tard, François Lahaye se joint au groupe lors de leur participation au Show de la Relève et décidera de devenir un membre en règle par la suite. C'est un coup de fil de Sébastien Gemme qui lui ouvre les portes du groupe en tant que batteur et finalement, Frédérick Doiron, qui avait déjà travaillé avec le groupe au fil des années, acceptera lui aussi de se joindre à Filière 13. Maintenant un quintette, le groupe est fin prêt pour leur projet principal, la production d'un premier album officiel qu'ils espèrent mettre en branle à l'automne 2005.

Sur l'album démo que je possède, le groupe démontre de belles aptitudes avec un son fortement orienté vers la guitare acoustique et des textes intéressants comme la chanson titre Le droit de rêver, Le bonheur et En silence. On reconnaît un peu les influences folk d'Harmonium à ses débuts.

A l'automne 2006, leur projet d'album voit le jour avec la parution d'un album éponyme reprenant deux des trois chansons du démo précédent. Pour le studio, trois guitaristes additionnels se sont joints aux membres du groupe, soient Davy Gallant, Gilles Tessier et Erik Lefebvre. Réalisé justement par Davy Gallant au studio Dogger Pond de Drummondville, l'album grave les promesses d'un bon folk rock acoustique avec quelques riffs bien placés de guitare électrique.

Parmi mes pièces préférées, il y a Loin de toi, soulignant l'éloignement d'un père de famille, Autour de soi, Le bonheur, Mon espace et Un abri quand il pleut, des chansons personnelles mais fort bien enrobées musicalement.

Intéressant et à suivre !

Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Le droit de rêver (album démo 3 titres) 2003 Oui
Filière 13 2006 Oui

Filles (Les)

Elles sont cinq jolies jeunes femmes pleines d'ambition et de talent, Alexe, Pamela, Mary, Sara et Katie sont leurs prénoms. En février 2005, elles offrent un premier album intitulé Danse ta vie, dont le premier extrait, Avoue, tourne déjà régulièrement à la radio et sur Musique Plus. C'est en fait dans les locaux de ce poste de télévision qu'a eu lieu le lancement. De nombreux fans du groupe étaient sur place et c'est alors que j'ai réalisé que les jeunes femmes n'étaient pas des nouvelles venues puisqu'elles faisaient partie du groupe Les Baby Spice.

En fait, au début il y a eu les Baby Spice, cinq jeunes filles qui chantaient le répertoire de leurs idoles, les Spice Girls. Puis il y a eu le Babysitter's Club qui marquait leur passage à l'adolescence, finalement, il y a maintenant Les Filles qui marque leur passage à l'âge de jeunes adultes. Du groupe original, il reste Alexandra, Pamela et Marilyn auxquelles se sont ajoutées Sara et Katerine. En tant que Baby Spice, les filles ont effectué plus de 650 spectacles et vendu au delà de 200,000 vidéocassettes. Elles arrivent donc dans le métier avec un bagage de scène que peu (ou pas) d'artistes de leur âge (entre 16 et 18 ans en 2005) peuvent se vanter d'avoir.

Pour ce premier album officiel des Filles, elles sont assistées de Sonny Black (Corneille, K-Maro) à la musique et aux arrangements, ainsi que de Quentin Lamotta (Luce Dufault, Philippe Bastille) aux textes sur une de leurs idées originales. Les filles profitent donc de cette occasion pour faire entendre leurs très jolies voix sur disque avec des créations faites spécialement pour elles. Les chansons sont bien rythmées et se tiennent à cheval entre le rock et le RnB.

Quelques détails

Marilyn Châtelain est née le 11 août 1986 et fait des études en sciences humaines.
Sara Couturier est née le 22 mai 1987 et étudie en exploration théâtrale.
Pamela Aubé est née le 5 décembre 1986 et se dirige en architecture.
Katerine Martin est née le 2 juillet 1988.
Alexandra Turgeon est née le 23 décembre 1986 et est attirée par les sciences humaines.

Autres reportages
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Avoue (simple) 2004 Oui

Filion, Jean-Paul

Auteur, compositeur, interprète et écrivain, né en 1927 à Saint-André Avelin, on lui doit la fameuse chanson "La Parenté" en 1958, chanson que l'on ma interprétée très souvent pour me narguer (voir mon nom de famille).

Il travaillera à la SRC, produira divers télé-théâtres, et verra ses chansons être interprétées par Renée Claude, Pauline Julien et Monique Leyrac.
Albums Année En Collection
Québec Love - Libres Et Fous 1993 Oui

Fiori, Serge

Né en 1952 à Montréal et membre fondateur du groupe Harmonium dont il est l'âme créatrice, il travaillera avec Richard Séguin le temps d'un album et d'une série de spectacles, avant de se retirer pour un certain temps des feux de la rampe.

En 1986, il nous offre un album solo louangé par la critique, mais qui passe un peu inaperçu. Je vous offre l'extrait "Folle de Nuit".

Il écrit des chansons pour Robert Charlebois, Richard et Marie-Claire Séguin, de même que Nanette Workman avec qui il obtient un bon succès Les Ballons Percés.

Dans les années 90, il nous offre quelques disques de méditation, après avoir écrit la musique du film Une Histoire Inventée d'André Forcier.
Albums Année En Collection
Fiori 1986 Oui

Fiori Séguin

Après la dissolution de leurs groupes respectifs (Les Séguin et Harmonium), Richard Séguin et Serge Fiori unissent leurs efforts pour produire l'un des disques fétiches de ma génération. Ce disque jouera tellement (radio, vinyle, cassette dans l'auto et éventuellement en CD) qu'il restera l'un des plus grands albums Québécois de tous les temps.

Une musique hors du temps, juste assez progressive et mélodique, sur des textes tout aussi créatifs. On retrouve plusieurs anciens d'Harmonium, comme Monique Fauteux, Libert Subirana, Neil Chotem, Denis Farmer, etc.

En 1979, après 200,000 exemplaires vendus, et une tournée qui passera par l'Outremont et le St-Denis, ils gagnent le Félix du groupe et de l'album de l'année.
Albums Année En Collection
Deux Cent Nuits A L'heure 1978 Oui

Fiset, Steve

Chanteur populaire de la fin des années 70, il interpréta la chanson de l'été 70, "Les Chemins D'Eté", dont l'auteur est Luc Plamondon et le compositeur André Gagnon. Plusieurs pensent que la chanson s'appelle "Dans Ma Camaro", mais c'est une erreur.

Un nouvel album voit le jour après quelques années loiun de la scène, s'intitulant "Ange ou Démon", il regroupe plusieurs collaborateurs qui feront leur marque, notamment Jean Millaire (Corbeau, Marjo), Robert Leroux, France Castel, Liette et François, Heather Gauthier (Toulouse) et Jim Zeller.

En parallèle, Steve Fiset joue le rôle du fils Berger (Jean-Claude) dans le téléroman du même nom, auprès de Claudine Chatel, Rita Bibeault et Yvan Ducharme.
Albums Année En Collection
Les chemins d'été - Quand l'hiver est là 1971 Oui
Dans ma ville (compilation) 1973 Oui
Ange ou démon 1976 Oui

Flageole, René

Auteur, compositeur et interprète, natif de Grand-Mère, René nous offre des chansons aux textes révélateurs qui font tout autant appel à la poésie qu'à l'auto-dérision, ne serait-ce que par le titre de son plus récent album, "Les cahiers d'un singe".

De 89 à 94,. il fait partie du groupe humoristique "Les Sauf Pantalons", se servant de ses talents d'auteur, de comédien et de metteur en scène.

René avait gagné le prix de la presse ainsi que celui de la chanson primée au Festival de la chanson de Granby en 1993. Suite à son passage, il lance son premier disque sur étiquette Warner avec l'aide de Martin Leclerc. Il travaille toujours avec ce dernier, mais ce n'est plus pour la même maison de disques.

Après sept ans, il lance finalement son deuxième album avec l'aide de Marc Pérusse à la réalisation. Il présentait récemment son spectacle dans le cadre des Francofolies 2003, une occasion pour lui de défendre son matériel devant une foule importante qui se souviendra certainement de lui.

Site Web Officiel
Albums Année En Collection
René Flageole 1996 Oui
Les cahiers d'un singe 2003 Oui

Fleurant, Marthe

Née à Sainte-Agathe en 1945, elle débute en 1961 dans les cabarets. Son premier succès sur disque arriva en 1965, avec la chanson "Pense à notre amour". Par la suite, elle reprend des chansons françaises comme Bébé Requin, originalement interprétée par France Gall. Elle connaît le succès en 1968 grâce à ses reprises des chansons de la Bolduc (elle devient la Bolduc 68 en duo avec Tex Lecor).

Poursuivant dans cette veine, elle se tourne résolument vers la chanson à caractère folklorique ou humoristique. Elle interprète notamment des chansons de Gilles Vigneault et de Georges Brassens, pour ensuite se tourner vers d'autres chansonniers de son époque, comme Karo ("Oh Belle Maman"), puis une chanson de Paul Brunelle, "Mon Enfant Je Te Pardonne", et quelques autres de Tex Lecor et Georges Dor.

Elle sera de plusieurs spectacles humoristiques, et on la verra régulièrement à la télévision, incluant le Bye Bye 68, et la campagne publicitaire de "Québec Sait Faire". Elle se retire de la scène en 1978.
Albums Année En Collection
La Bolduc 68 1968 Oui
Marthe Fleurant 1974 Oui
Les Grands Succès 2001 Oui

Fleurdelix et les affreux Gaulois

En 2002, deux "affreux gaulois" débarquent au Québec, il s'agit de Laura et Niki Tchill qui retrouvent des anciens copains rencontrés quelques années auparavant, soient Johnny Bunny, Effepy et Sim. S'ensuit une scéance de jam où ils créent ce qui devait devenir la chanson Qui viendra?, un mélange de punk, de rap, d'électro, de rock et de disco.

La rencontre est de courte durée puisque les deux français doivent rentrer chez eux quelques mois plus tard. Avec quatre chansons dans leur sac, le groupe tente tout de même de faire connaître son matériel. Troisièmes au concours de l'Éveil Musical, finalistes au concours Cool Dream de Cool-FM, Démo du mois sur Bande-à-Part, gagnants du Mimi pour le "Démo qui tue", etc.

A partir de 2004, on peut les retrouver sur scène, notamment avec Loco Locass, eXterio, Armand Guindon, etc. Finalement c'est en 2006 que parait officiellement l'album Qui Viendra?, mélange de styles fort agréable, parfois teinté d'humour et traitant aussi de sujets plus sérieux comme la pauvreté et l'individualisme, avec des pièces comme A travers le temps (un rock rappé), J'y peux rien (plutôt punk) comme Bois D'Arcy et Qui viendra, Premier hiver, une magnifique ballade interprétée par Laura qui donne aussi dans le rock avec Un peu de rêve.

En bref, l'intérêt est constant du premier au dernier titre et j'aime bien le partage des voix, il y a quand même peu de femmes qui chantent du vrai gros rock. On comprend facilement pourquoi le matériel du groupe s'est retrouvé encensé un peu partout où on l'a entendu, c'est bon jusqu'à la dernière plage !

Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Qui viendra? 2006 Oui

Florence k.

(A faire)
Albums Année En Collection
Bossa Blue 2006 Oui
La historia de Lola 2008 Oui
Havana Angels 2010 Oui

Flynn, Pierre

Né à Montréal en 1954, il fonde le groupe Octobre en 1972 et démarre une carrière solo en 1982. Pierre Flynn est reconnu pour ses talents d'auteur compositeur et il aura travaillé avec Louise Forestier ("Prince Arthur"), Plume Latraverse, Offenbach, Johanne Blouin ("Dors Caroline"), Pauline Julien et Jo Bocan.

Avec des rythmes majoritairement rock sur le premier album, mais plus soft sur le deuxième, il nous entraîne dans son riche univers mélodique avec "Possession", "En Cavale", "Où Est le Vent", etc. Il a obtenu le prix du meilleur album rock à l'ADISQ en 1988 et celui de l'auteur compositeur de l'année en 1992.

Son nouvel album en 2001, près de 10 ans après le précédent, crée l'événement. Pierre a profité de ces longues années pour se ressourcer, pas question de servir la même recette encore et encore. Un album qui se laisse déguster lentement, mais qui a la bonne habitude de se retrouver régulièrement dans le lecteur CD parce qu'il y a toujours quelques chose à y découvrir.

J'ai vu Pierre en spectacle au début 2003, il retrouvait son complice de l'époque Octobre, le bassiste Mario Légaré en plus de trois autres musiciens pas piqués des vers.

Il nous a fait ses grands succès comme "Possession" et "En cavale", et une chanson peu connue datant de la période Octobre. Pour le reste, nous avons eu droit à l'intégrale de son superbe album "Mirador" paru en 2001. De plus, j'ai cru reconnaître la chanson "Heroes" de David Bowie, reprise en français par Pierre.

A deux ou trois reprises pendant le spectacle, Pierre se rend au fond de la scène, s'installe au clavier de sa B3 et c'est le musicien qui prend le dessus. Nous avons droit à de sublimes moments musicaux où tous les musiciens trippent à l'unison. Digne des meilleurs moments d'Octobre. Malgré la fatigue, Pierre a gentiment rencontré ses fans après le show. Vraiment, une bien belle soirée !

Autres reportages
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Le Parfum Du Hasard 1987 Oui
Jardins de Babylone 1991 Oui
Mirador 2001 Oui

Folly and the Hunter

Groupe alternatif montréalais formé de Nick Vallee (originaire de Vancouver, parolier, chanteur), Laurie Torres (montréalaise, multi-instrumentiste) et Christopher Fox (originaire d'Angleterre, multi-instrumentiste), des artistes d'horizons différents qui se sont réunis pour l'amour de la musique et de la création.

Leur style est imprégné de folk aux tendances américaines, mêlé d'indie-pop et de post-rock, tout cela pour dire que les ambiances musicales sont à la fois originales et inédites, tout en se raccrochant à des filons familiers aux oreilles des auditeurs. Après un premier album intitulé Residents paru en 2011, ils ont signé une entente avec la compagnie de disques Outside Music pour la production et la promotion de leur deuxième album qui, on l'espère, leur ouvrira des portes un peu partout au Canada et sur la planète. Réalisé avec l'aide d'une équipe réputée incluant les Dave Smith, Jace Lasek et Ryan Morey (Arcade Fire), la qualité de la production de Tragic Care est à la hauteur du talent créatif de la formation.

D'entrée de jeu, le nom de la formation se veut fort poétique et la musique poursuit dans cette veine avec de beaux élans de piano, de guitare et de banjo, créant une enveloppe planante et onirique pour rehausser les textes de Nick qui possède une voix toute aussi intéressante. L'ensemble n'est pas sans me rappeler les belles années du rock progressif où poésie et ambiances musicales s'unissaient pour créer un univers unique et diversifié. J'aime vraiment beaucoup le plus récent album avec lequel j'ai découvert le groupe et qui m'a amené à vouloir en savoir plus sur leur parcours. Ils seront à suivre !
Albums Année En Collection
Residents 2011 Oui
Tragic Care 2013 Oui

Fontane, Serge

Né en 1932 à Sainte-Agathe des Monts dans les Laurentides, il demeurera toujours très près des montagnes. De son vrai nom Serge Desroches, cet organiste et compositeur nous offre depuis plus de 30 ans les grands succès du jour en version instrumentale.

Il eut pendant quelques temps sa propre série télévisée "Amour, Des Lys et Orgue". Il avait commencé à se faire connaître en jouant au El Paso de Lachine, ville où j'habite depuis quelques années déjà.

Décédé le 17 février 2002 à l'âge de 69 ans, il aura contribué à la grande popularité de l'orgue dans la musique populaire des années 70.
Albums Année En Collection
Je n'aurai pas le temps 1969 Oui
24 Succès Originaux par 24 Géants 197x Oui
Comme j'ai toujours envie d'aimer 1970 Oui
Le Temps Qu'il Nous Reste 1974 Oui
Les Rives du Saguenay 1980 Oui

Forestier, Louise

Née Louise Belhumeur à Shawinigan le 10 août 1943, cette auteure, compositrice, interprète et comédienne commence par faire sa marque dans les comédies musicales, avant de travailler avec Robert Charlebois dans l'Osstidcho. Ils feront ensuite un bout de chemin ensemble, notamment pour les chansons "Lindbergh" et "California".

Elle joue dans la première version de "Demain Matin Montréal M'Attend", et entreprend une carrière solo très prolifique. Au début, avec l'aide de Claude Lafrance (Les Karrik) et Jacques Perron, elle travaille surtout un style de musique traditionnel avec des arrangements plus modernes ("La Prison de Londres", "Le Reel a Ti-Guy", etc).

Par la suite, elle reviendra au style Charlebois le temps d'un album, et sera de la distribution de la première version de Starmania Made In Québec. Elle fera plusieurs spectacles, l'un consacré à Jacques Brel, un autre à Nelligan (de Michel Tremblay et André Gagnon), ainsi que d'autres plus centrés autour d'elle, comme "La Passion Selon Louise", "Forestier Chante Louise", etc.

Elle fera quelques apparitions comme comédienne, notamment dans les films IXE-13 avec Les Cyniques, et la série télévisée "Des Dames de Coeur", avant de travailler à la mise en scène de spectacles comme ceux de Marie Carmen et de Marie-Jo Thério.

Elle occupe toujours un rôle important dans la musique des années 2000. Elle continue d'écrire des chansons pour les autres, notamment Nana Mouskouri, et s'implique beaucoup auprès des artistes de la relève, que ce soit au sein de la SACEF (Société pour l'avancement de la chanson d'expression française) ou du Festival de la chanson de Petite Vallée en Gaspésie.

Au printemps 2003, elle lance un superbe album sur lequel elle reprend, avec des arrangements modernes, plusieurs des chansons importantes de sa carrière, une réalisation de Claude Larrivée et Robert Langlois. C'est tellement beau de redécouvrir les "Lindbergh", "California", "On est bien mieux chez vous" avec un son plus léché mais qui reste fidèle à l'original. Et que dire de la superbe "Les Montréalais" avec une touche de synthétiseur qui en fait, selon moi, la pièce maîtresse de cet album.

A l'automne 2003, elle lance son premier livre, intitulé Signé Louise, et dont le sujet est la carrière de Louise à travers ses chansons les plus marquantes. Au même moment, elle fait un retour sur scène avec son spectacle Lumières.

Photo 1, Photo 2, Photo 3, Photo 4
Albums Année En Collection
Louise Forestier 1967 Oui
Louise Forestier 1969 Oui
Louise Forestier 1973 Oui
Louise Forestier 1974 Oui
On Est Bien Mieux Chez Vous 1976 Oui
L'Accroche Coeur 1978 Oui
Charlebois A La Forestier 1979 Oui
Louise Forestier 1983 Oui
La Passion Selon Louise 1987 Oui
De Bouche A Oreille 1991 Oui
Québec Love - Louise Forestier 1993 Oui
Vingt Personnages En Quête D'Une Chanteuse 1993 Oui
Forestier Chante Louise 1997 Oui
Lumières 2003 Oui
Éphémère 2008 Oui

Forget, Christine

Je ne connaissais rien de Christine Forget lorsque j'ai écouté son premier (et seul) album. Une très agréable surprise, elle possède une voix très agréable, à la fois douce et puissante, et nous offre un bouquet de chansons qui vont de la ballade au pop-rock. Certaines sont signées de Joe Segreti qui avait déjà travaillé avec Bruno Pelletier.

Elle reprend de superbe façon la chanson "Comme Je L'Imagine", un classique de Véronique Sanson, sans contredit la meilleure chanteuse française des années 70.

Site Web officiel (Les disques MPV)
Albums Année En Collection
Christine Forget 2000 Oui

Forget, Steve

La carrière de l'auteur-compositeur-interprète Steve Forget en est une d'expérimentation, de voyages et de rencontres. Né en 1970, à Montréal, Steve Forget passe par la suite une partie de son enfance à Chapais, dans la région de l'Abitibi. Il s'installe à Sherbrooke en 1978.

Depuis 1989, Steve Forget gagne sa vie à chanter sur différentes scènes du Québec, trimbalant son répertoire de chansons francophones et anglophones de même que ses propres compositions. En 1985, il se joint au groupe Anestesia qui reprend des pièces de rock métal. Deux ans plus tard, c'est avec le groupe Mastery, qu'il commence à façonner sa voix avec l'aide du bassiste du groupe, Appolo Therrien. Il fait ensuite partie du groupe Recall et sillonne le Québec, le Nouveau-Brunswick et l'Ontario.

Membre fondateur du groupe Box Boni en 1994, Steve interprète les grands succès du rock progressif. Durant cette période, il participe à différents concours dont Le Festival de la chanson de Granby, Pro-Scène et Concours Bud-Rock. En 1995, Steve travaille à la production de maquettes de ses propres chansons originales. L'année suivante, il ajoute une corde à son arc en devenant directeur technique du Liquor Store de Magog. Cet emploi lui a permis de travailler avec des artistes de renoms comme Garou, Éric Lapointe et François Massicotte. Il travaille aussi comme éclairagiste pour le spectacle Québec, je me souviens.

C'est en 1997 que Steve Forget, Jacques Mercier et Claude Cormier fondent le groupe hommage à Styx, The Grand Illusion, dont les premiers spectacles ont lieu au Liquor Store de Québec et au Medley de Montréal. Steve auditionne pour le rôle de Gringoire dans Notre-Dame de Paris.

En 1999, parce qu'il a une voix très semblable à celle de Dennis De Young, chanteur de Styx, Steve Forget est fortement considéré par le groupe original pour le remplacer. Toujours en 1999, il ouvre de son propre studio d'enregistrement professionnel. Il participe à des ateliers de comédie musicale, supervisés par Robert Marien et Stéphane Aubin et il auditionne également pour le spectacle Du Rock à l'Opéra et la comédie musicale Roméo et Juliette. Au printemps 2002, il complète les six pièces qui figurent sur son premier album démo.

Il présente son spectacle depuis plus de quatre ans déjà, en 2001 il assure la première partie de Nicolas Ciccone au Granada de Sherbrooke et, l'été dernier le groupe Vilain Pingouin assurait l'ouverture de son spectacle dans le cadre des soirées incognito.

Présentement en formation à L'ÉCOLE NATIONALE DE LA CHANSON DE GRANBY depuis octobre 2005, Steve perfectionne son chant, son écriture, son interprétation ainsi que la théorie musicale dans le but de devenir ce qu'il a toujours été, un auteur-compositeur-interprète. En septembre dernier, il terminait son deuxième album démo qui comporte 5 chansons dont la majorité ont été écrites de sa main en plus de s'impliquer sur plusieurs musiques du projet.

Sur le dernier disque, La rue, il nous offre différentes histoires qui y touchent de près ou de loin. Gérard raconte l'histoire d'un sans abris, 7 gars ça road touche le trip de tournée, Mille visages ceux de la ville, étrange et envoûtante, Wana l'absence et la distance, finalement La peur termine en beauté avec le conflit de la peur qui nos habite et qu'on veut faire sortir dehors, alors que le bonheur hésite souvent à entrer.

La production est excellente, on note la belle présence du violon de Valérie Arsenault, de la batterie de Claude Cormier, de la basse enveloppante de Jacques Mercier et de la guitare bien placée de Pascal Gagnon. C'est trop court mais c'est très bon !

Site Web officiel
Albums Année En Collection
Steve Forget 2002 Oui
La rue 2005 Oui

Forrest, Angel

Nouvelle venue au niveau de la chanson francophone, l'auteure compositrice et interprète Angel Forrest a déjà l'expérience de deux albums anglophones, l'un dédié au blues, l'autre dédié à Janis Joplin. Depuis plus de 15 ans, elle sillonne le globe, que ce soit au Canada, au Mexique, au Japon ou au Maroc.

Ce premier album en français a été fait en collaboration avec Martin Deschamps, pour qui elle est choriste en studio et sur scène, de même que les guitaristes de renom Rick Haworth et Steve Hill. Elle a écrit les paroles et la musique d'une bonne partie du disque, et je dois avouer un faible pour son blues très accessible.

J'ai eu l'occasion de la voir et de l'entendre lors de l'enregistrement de l'émission Belle et Bum où elle nous a offert de superbes duos avec Martin Deschamps ainsi qu'une interprétation magistrale de la pièce Like the way I do de Melissa Etheridge.

Elle apparaît aussi sur l'album des Amis du Diable produit par nul autre que John McGale puisqu'elle se produit régulièrement avec John sur la scène du bar Le diable de Longueuil.

A l'automne 2005, Angel lance un nouvel album de chansons originales en anglais intitulé Here for you, une opus à saveur folk tout en douceur et en rondeur. Rondeur puisque la voix d'Angel possède cette chaleur unique, à peine un peu rauque, qui lui permet de donner une âme à chaque chanson, la sienne. C'est probablement son album le plus mature, celui dans lequel elle traite de son univers, celui de la femme, de la mère et de l'amoureuse qui sait profiter de ces petites choses qui rendent la vie agréable.

Sur cet album, Angel est entourée de plusieurs musiciens dont les guitaristes Denis Coulombe et Rob McDonald et du batteur Sly Coulombe. Elle signe la majorité des textes soit seule, soit en collaboration avec d'autres paroliers alors que les musiques sont surtout de Denis Coulombe et Angel. Notons une très belle reprise de la pièce Wish you were here de Pink Floyd.

Reportages
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Secondhand Blues 1996 Oui
Angel Sings Janis Live 1997 Oui
Etrange Ce Qui Dérange 2001 Oui
Here for you 2005 Oui

Forrest, Michel

Auteur, compositeur et interprète né à Montréal le 4 juillet 1954, il a vécu 20 ans à Rimouski et 2 à New York, avant de s'établir à Marieville pour 8 ans et finalement à Montréal jusqu'à maintenant. Grand amateur de voyages, il a visité l'Europe (Grèce, Turquie, Suisse, Italie, Allemagne) ainsi que la Tunisie, Cuba et l'Amérique du nord (Canada, États Unis et Mexique). Certainement que toutes ces expériences lui on permis de se bâtir un bagage sur les différentes cultures et sociétés qu'il a côtoyées.

Musicalement, il a pris des cours de flûte, de piano, de saxophone, de comédie musicale ainsi que l'écriture de chansons et le chant. Familier aussi de l'école de la vie, ses chansons réflètent à la fois une bonne technique et un sens social important.

Au fil des années, il a fait partie de différents groupes dont La Virgule (groupe de "covers" dans le Bas du Fleuve en 1974), La Grande Ensemb' à Planche de Gaz (1978-80), Péro (80-83), The Ice Cubes (83-85), B.S. inc. (86-87), Manantial (86-88), Les Imbéciles heureux avec François Richard (92-93), Jack in the Green (hommage à Jethro Tull 95-98, Les Dilettantes (rock éclectique 96-) ainsi que Placebo (groupe thérapeutique et stimulant 98-2001).

Très prolifique, Michel a lancé 6 cassettes et 3 CDs de chansons dont je possède les trois derniers, Bell précarité (2003), Deuxième galette (2002) et Airs simples (1999). Il a été proclamé lauréat à Québec en chanson (1991) et finaliste au Festival en chanson de Petite-Vallée (1997, l'année de Daniel Boucher). Il a aussi été semi-finaliste à Musicart (1988), au Pouvoir de la chanson (92), à Granby (88, 95 et 99), L'Assomption (96) et Chanson en fête de St-Ambroise (96, 97, 99 et 2000).

Des trois albums en ma possession, je recommande fortement les pièces Sauver l'humanité, Voici l'automne, M. Le gouvernement, J'écris, Ma petite famille (qui m'a tout de suite accroché), Cocu anonyme (avec son refrain à la Bee Gees), Dis-y pas que j'prie pour elle, Elle qui dit qu'a m'aime pas (et son style Ennio Morricone), Ti-Jean Lapierre, et plusieurs autres. Michel a la façon de faire une chronique du quotidien qui nous permette de s'insérer dans chaque chanson comme si elle décrivait une parcelle de notre vie. Parfois critique, souvent poétique, il varie les styles musicaux, allant du folklore au rock en passant par le country et le folk.

Une bien belle découverte !

Autres reportages
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Fais du rock, Forrest! 1991 Non
Je penche que j'aime cha chanter 1992 Non
Rock intelligent 1993 Non
C'est l'printemps lalalèreu... 1994 Non
Vers à vendre 1995 Non
Le fifre et la bête de sax 1997 Non
Airs simples 1999 Oui
Deuxième galette (greatest hits" de ses cassettes) 2002 Oui
Bell précarité 2003 Oui
Exigeant 2007 Oui

Fortier, Jean-François

Auteur, compositeur et interprète né en 1971, originaire de Montréal, il nous offre son premier album solo en 1999. Un bel album qui fait de la place aux cuivres sur une musique folk-pop rafraîchissante et qui s'écoute très bien.

C'est assez pour piquer ma curiosité et tenter de déterminer ce qui l'a amené jusqu'à mon lecteur de CD. Je sais maintenant qu'il privilégie la guitare et que c'est un maniaque de musique, une musique faite pour plaire, directe et qui n'a pas besoin d'un bac en musique pour être appréciée.

Jean-François est un autodidacte qui s'est rendu en finale du concours CEGEPS en Spectacle, ce après avoir fait partie du groupe Les Moutons Noirs de 1991 à 1997.

Je recommande la chanson Je serai libre qui m'a accrochée dès la première écoute. On peut aussi y aller avec Scaphandre aux rythmes plus sombres et planants, ou avec Ne m'écoute pas, sa chanson la plus connue, ou même le bon rock de Jamais. Un album fait en collaboration avec l'arrangeur, réalisateur et bassiste Guy Tourville.

Plus récemment, en 2004, Jean-François a fait appel à l'expérience d'Éric Goulet (Les Chiens), qui a réalisé de nombreux albums ces dernières années, pour l'aider à graver son deuxième album. Intitulé Variations sur le vide, le titre lui a été inspiré par une pièce de théâtre de Stéphane Roy (qui portait ce titre justement). La production est soignée et souligne bien les ambiances musicales créées J-F. Sur l'album précédent, j'avais déjà remarqué la grande qualité musicale de ses compositions, et ce n'est certainement pas ce deuxième album qui va me faire changer d'idée.

Chaque chanson est une pièce d'orfèvrerie, un petit univers unique, différente de celle qui la précède et de celle qui la suit. Un piano lancinant ici, une guitare folk là, j'ai de la difficulté à choisir des pièces que j'aime plus que d'autres, il faudrait toutes les nommer. Je vais quand même essayer: Space cadet, Une fille pour l'été, Personne sait, Attends-moi (magnifique), Sur mon île, la pièce-titre Variations sur le vide, etc...

Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Jean-François Fortier 1999 Oui
Variations sur le vide 2004 Oui

Fortin, Fred

Auteur, compositeur, interprète et multi-instrumentiste de St-Félicien (Québec), il fait bonne figure au sein de la communauté musicale alternative. Textes très directs, pas de fioritures, il va droit au but au risque de choquer les bien pensant.

Son premier album est déjà considéré par plusieurs comme un classique de la musique québécoise. Amalgame d'influences musicales actuelles, Fred aime délirer, ce qu'il fait avec ses copains qu'il regroupe au sein des Gros méné.

Élevé loin de la ville, passionné de la nature et des grands espaces, il sait se débrouiller avec ce qu'il a sous la main, il a justement enregistré son dernier album Le plancher des vaches sur son balcon qui fait face à la rivière.

Porte parole du concours des Francouvertes, il fait partie de, et encourage, la relève musicale québécoise. Proche du vrai monde, il aime discuter de tout et de rien, ce qui devient source d'émotions et de créativité. Dans ce créneau, il pourrait être le Plume Latraverse des années 2000.

On a pu l'entendre lors des Francofolies de Montréal (2001), un spectacle en solo pour celui qui joue de la guitare, de l'harmonica, de la batterie et du banjo. Il a même obtenu un prix au gala MIMI 2001. Il lance un troisième album solo intitulé Planter le décor lors du Coup de Coeur Francophone 2004, un album plus léché au niveau du son et des textes.

Répondant à son cycle de production de disque à tous les 4 ans, le bleuet de St-Prime enregistré cet album en partie au Lac St-Jean et en partie à Montréal. Cette nouvelle galette tranche un peu avec les albums précédents. Plus étoffé musicalement, bourré d'arrangements intéressants, l'album fait toujours une grande place aux textes acidulés de Fred. Il continue de frapper sur la médiocrité et les travers de notre société.

Le titre, Planter le décor, est magnifiquement illustré par l'image de la pochette qui montre des tours de construction qui dépassent de la forêt, le tout éclairé par un ciel embrasé. Rock planant, folk rock, alternatif, progressif, country et même jazz, Fred ne se confine pas pas un style musical particulier. Parmi les chansons qui accrochent à la première écoute, je note Mélanie, Conconne, Pop citron, Ti-chien aveugle, Chateaubriand, Scotch et sa reprise personnelle de Inner light (Georges Harrison), traduite sous le titre de Georges en français.

Pour ce projet, l'homme orchestre qu'est Fred Fortin s'est réservé les guitares, la basse, l'harmonica, l'omnichord et la batterie, tout en faisant appel à des musiciens de calibre pour le reste, soit Alain Bergé (batterie), Olivier Langevin (guitares, lap steel, synthétiseur), Dan Thouin (claviers), El Hadji Fall Diouf (percussions), Yannick Rieu (saxophone) et Maxime St-Pierre (trompette, bugle).
Albums Année En Collection
Joseph Antoine Frédéric Fortin Perron - Fred 1996 Non
Tue ce drum Pierre Bouchard (avec Gros Mené) 1999 Non
Le plancher des vaches 2000 Oui
Planter le décor 2004 Oui

Fortin, Serge

Auteur, compositeur et interprète originaire de l'Abitibi Témiscamingue, Serge voue une grande admiration à Gerry Boulet et ce dès son plus jeune âge.

Il commence à jouer dans les bars en 1996, touchant tous les styles, explorant ses capacités et son désir d'être sur scène. Il se met à composer ses propres chansons et à les faire entendre autour de lui. Il se forme un groupe au nom de Magné-Tisse et travaille dans différents festivals, réchauffant la salle pour d'autres artistes plus connus tout en rêvant à son premier album.

La chance est venue du côté des disques Artic qui lui ont permis d'enregistrer ce premier album au studio Multisons... sur le même piano que Gerry Boulet utilisait à l'époque. La boucle est bouclée.

L'album comporte 11 compositions de Serge, des musiques vibrantes, un son folk contemporain (comme ils disent) et des textes forts. Une excellente production. Le titre est révélateur et Serge l'explique ainsi:

"Pas plus poète qu'un fusil signifie beaucoup de choses depuis les débuts de ma vie musicale à aujourd'hui: une phrase floue, mille et mille autres images, des mots, des rêves, un poème, des notes, une chanson, une tristesse, une suite d'événements, de l'insomnie, un changement de cap, un projet, un mode de vie, un long parcours, de multiples détours, des frustrations, des rencontres inattendues, des rires intenses, des incertitudes, des querelles, un accomplissement sans remord ni regret et finalement, un titre d'album."

En 2003, Serge fait partie de la distribution de la version québécoise du spectacle Le Petit Prince du compositeur européen Richard Cocciante.

Autres reportages
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Pas plus poète qu'un fusil 2002 Oui

Foster, Tricia

Auteure, compositrice et interprète originaire de l'Ontario, North Bay plus exactement, Tricia Foster est établie à Montréal depuis quelques années et a fait ses études à l'université Concordia. A l'automne 2004, elle lançait son excellent premier album intitulé simplement 412 dont le titre représente le numéro de l'un des nombreux appartements qu'elle a habités au cours des dernières années, des chansons engagées comme l'est la chanteuse.

L'eau, les forêts (la pochette de son album est faite de papier recyclé), la nature, la société, autant de sujets sur lesquels elle donne son avis d'une façon directe mais dans un enrobage musical planant bien que contemporain. Mélange d'électronique, de hip hop, de folk et de musiques du monde, l'univers de Tricia est unique et a été créé avec l'aide du multi instrumentiste Shawn Sasyniuk qui l'accompagnait lors du premier spectacle de la jeune femme auquel j'ai eu la chance d'assister à la Place des Arts en 2005. Par la suite, elle a participé au Coup de Coeur Francophone en novembre 2005 et j'ai aussi eu l'occasion de l'entendre lors d'une soirée Entre le Rouge et le Noir au Petit Medley en janvier 2006.

En 2008, elle lance un deuxième album, toujours fait de papier recyclé, qui traite de l'ultra commercialisation et de tout ce qu'elle touche.

Reportages QuebecPop
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Tricia 412 2004 Oui
Commerciale 2008 Oui

Fournier, Ian

Auteur, compositeur et interprète originaire du Lac St-Jean, Ian est né au milieu des années 70, une décennie marquée par l'émergence de la musique progressive ainsi que de la sortie de placard des chansonniers québécois qui ont alors commencé à dominer la musique populaire. Né d'un père (Pierrot Fournier) qui privilégie la chanson française dont il se fait l'interprète, il hérite des deux gènes qui vont nourrir ses influences musicales: des textes de qualité et des musiques dotées de créativité.

C'est à l'âge de 14 ans qu'il se met à l'écriture et l'année suivante il donne un premier spectacle au P'tit Bar de la rue St-Denis, une véritable pouponnière d'artistes locaux. S'ensuivront de nombreux spectacles, soit comme membre d'un groupe ou comme guitariste accompagnateur. Il écrira de nombreuses chansons ce qui donnera naissance à un premier album en 2002. Intitulé Devenir Lumière, l'album est bien reçu et son matériel lui permet (avec son groupe) de se rendre en quatrième place au concours des Francouvertes 2002-03.

Par la suite, Ian s'est dirigé vers des musiques plus rock tout en approfondissant les textes pour les rendre plus personnels, signe des différentes questions existentielles qu'il se pose, entre autres sur la complexité des relations inter-personnelles. Un deuxième album voit le jour en 2004, résultat d'un projet très différent de ce qu'il faisait alors. Complètement instrumental et intitulé Firanournie (un anagramme de son nom), l'album est né du désir de faire une musique d'accompagnement pour les moments de détente ou entre amis.

En 2004, il entre à l'École Nationale de la Chanson de Granby où il va travailler à approfondir son métier avec les Marie-Claire Seguin, Robert Léger (Beau Dommage, Pied de Poule) et Luc de Larochellière. J'ai vu le spectacle des finissants à l'été 2005 et il est possible de voir le reportage sur l'événement en cliquant ici. On a aussi pu l'entendre à quelques occasions aux Soirées Cabaret Entre le Rouge et le Noir du Petit Medley.
Albums Année En Collection
Devenir lumière 2002 Oui
Firanournie 2004 Oui

Francesca

Chanteuse que la majorité des gens ont découvert comme la voix du fabuleux spectacle Alegria du Cirque Du Soleil. Avant ce projet, elle avait produit un premier album plutôt pop en 1989 et, suite à l'aventure du Cirque, elle nous a offert au moins deux autres albums qui vont dans la même direction en terme de contenu musical.

Pour la petite histoire, Francesca Gagnon est originaire du Saguenay et, très jeune, elle était déjà attirée par les arts (le piano et le ballet-jazz). Elle poursuit donc des études en solfège et en chant classique à UQÀM avant de séjourner à New-York pour parfaire sa technique vocale ainsi que la danse. Ajoutez à cela des cours de yoga et de danse africaine et vous avez une idée de son bagage académique.

Du milieu des années 80 à celui des années 90, elle participe à plusieurs émissions de télévision et donne près de 300 spectacles solos à travers le Québec, en Europe et en Afrique. C'est à cette époque qu'elle est nommée Most promising female vocalist of the year aux Juno Awards.

C'est en 1994 qu'elle s'associe au Cirque du Soleil pour l'album Alegria qui demeure 56 semaines au palmarès du Billboard et qui lui vaudra conjointement le Félix de l'artiste du Québec s'étant le plus illustre dans une autre langue que le français. L'album est un grand succès international et plusieurs tournées avec le Cirque s'ensuivent. Elle aura l'occasion de se produire au Tonight Show de Jay Leno ainsi qu'au Royal Albert Hall de Londres.

Elle est du Festival de Jazz de Montréal en 1995 ainsi qu'en 2004, deux événements grandioses qui célébraient la musique du Cirque du Soleil, prophète en son pays. En parallèle aux tournées du Cirque, elle lance un nouvel album solo intitulé Au delà des Couleurs en 1998, album qui sera suivi en 2005 par Hybride, son plus récent effort.

Grande voyageuse, les pièces qu'elle interprète puisent aux sources des musiques du monde pour nous emmener dans des voyages planétaires. Elle chante en français, mais aussi en italien et en espagnol. Superbes musiques, superbe voix, superbe disques !

Autres reportages
Site Web officiel
Albums Année En Collection
Francesca 1989 Oui
Au Delà Des Couleurs 1998 Oui
Hybride 2005 Oui

Francoeur, Lucien

Né à Montréal le 9 septembre 1948, le "poète des villes" Lucien Francoeur obtiendra son diplôme (maîtrise) en arts à l'université du Québec en 1984, alors que dès l'âge de 15 ans il avait quitté le foyer familial pour se rendre à New-York et à la Nouvelle Orléans.

Il fonde le groupe Aut'Chose avec le compositeur Pierre A. Gauthier en 1974, groupe avec lequel il connaîtra un important succès avant de faire cavalier seul à partir de 1976.

Quelques années plus tard, on retrouvera Francoeur comme professeur de littérature au niveau CEGEP (années 80), puis comme animateur / producteur à la radio au début 90. Il se fera plus rare par la suite, mais nous reviendra en 2001 avec son comparse d'Aut'Chose pour nous offrir un album événement.

Bien que je sois plutôt un fan de l'époque Aut'Chose, certaines des ses oeuvres sont dignes de mention, notons: Le Rap-à-Billy, Tatoo New York...etc

Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Aut'Chose 1978 Oui
Le retour de Johnny Frisson 1980 Oui
Jour et Nuit 1983 Oui
Jour et Nuit (deuxième version) 1983 Oui
Dernière Vision 1985 Oui
Les Gitans Reviennent Toujours 1987 Oui

Frank, Dave & Steph

(A faire)
Albums Année En Collection
Ent'chums 2004 Oui

Frank et ses Potes

Issue du Cégep de Saint-Laurent, cette formation montréalaise a remporté la finale de la 18ème édition du concours Cégeps Rock le 16 avril 2005 au Théâtre Plaza ! Le groupe comprend François Wermenlinger (voix, guitare), Miles Dupire-Gagnon (batterie, percussions), Grégoire Carrier-Bonneau (basse), Jean-Philippe Tremblay (trombone) et Nicolas Boulay (trompette).

Ces 5 étudiants en jazz ont une panoplie de goûts musicaux différents, mais convergents ! Cela crée une dynamique rafraîchissante. Le reggae, le jazz, la musique cubaine, le funk et le rock les unissent pour proposer des concerts aux rythmes envoûtants, des textes évoquant l'amour, la vie, l'environnement et la politique, dans une ambiance festive et un univers chaleureux.

Ayant participé à plus de cinquante spectacles en 2005, le groupe a ouvert entre autres pour Loco Locass et Marco Calliari. En plus des concerts au Québec, ces jeunes artistes ont fait une escale en Belgique au Festival Verdur' Rock où ils ont ébloui le public. Après avoir remporté le Festirock 2007 et le Festival International des Percussions, ils lancent un premier album en mai 2007. Pour ce disque intitulé Allumé, ils ont obtenu la collaboration de gens de métier, notamment André Martel, Michel Dupire, Marc Papillon, Anthony Rozancovic et Jean-François Doré.

Frank et ses Potes gagne à être connu pour ses spectacles des plus dynamiques et pour sa musique riche en couleurs!

Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Allumé 2007 Oui

Franklyne

(A faire)
Albums Année En Collection
Nouveau Scénario 2007 Oui

Frapp, Victor

Poète, auteur, compositeur et interprète, vivant à Montréal, natif de St-Jérôme, il s'accompagne de sa guitare acoustique pour chanter ses compositions originales, dont Toujours, Des hommes, Les Anglaises, Reggae Blanc, Le monde en rêve, Ti-Casque, Encre de février et plusieurs autres.

Avantageusement connu et apprécié des artistes montréalais, Victor en a accompagné plusieurs lors de leurs spectacles dans la métropole, notamment Landriault, Virginie Rigoine, Gilbert Gélinas, Lise Grégoire, Anne-Marie Gélinas et plusieurs autres. Il a aussi travaillé avec Annie Bujo au niveau des musiques pour quelques chansons.

Je ne lui connais pas d'album produit en son nom mais il a participé à quelques productions dont celle de Jean Viau ainsi que celle des Castors Célestes.
Albums Année En Collection

Frazer, Pat

Auteur, compositeur et interprète natif de Chibougamau, il a passé la majeure partie de son enfance à Alma, ce qui pour lui était la grande ville. Traumatisé (au figuré) par toutes les carcasses de bêtes trouvées mortes sur le bord de la route, il a fait de la mort un sujet de prédilection.

La pochette de son premier album intitulé Propagande frappe dès le premier coup d'oeil, il y décrie la propagande sous toutes ses formes et analyse la mort en contraste avec la vie. Armé de ses synthétiseurs, il nous offres des titres aussi évocateurs que Les germes, Pauvres insectes, Suicide, Taxidermiste et Empoisonné. Des textes mi-amers et mi-acidulés pour cet auteur qui a aussi choisi de réaliser l'album.

Tel que mentionné plus haut, la musique est fortement basée sur les synthétiseurs de Pat, ce qui lui donne à l'occasion un son typique des années 80. Il y a quand même un peu de guitares pour un résultat fort louable et accrocheur. Le titre de l'album (et la pochette) fait référence à toutes les formes que la propagande peut prendre, ce que Pat veut combattre par sa musique et ses textes: le nazisme, le terrorisme, certains médias, etc.

Ancien membre des Tubes et compagnon de route de Fred St-Gelais (Hépatite B., Marie-Mai, Andrée Watters, etc), Pat a aussi travaillé comme DJ et directeur musical. Cette fois-ci il prend le devant de la scène et semble savoir dans quoi il s'embarque, les musiques sont rythmées et devraient se trouver une place sur les ondes radiophoniques (si la pochette ne fait pas peur aux directeurs musicaux). Il faut tout de même écouter le contenu avant de prendre une décision...

Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Propagande 2005 Oui

Freeworm

De son vrai nom Vincent Letellier, né à Luskville au Québec, Freeworm est un expert des textures sonores. Déjà en 1991, il travaillait un projet de musique électro folklorique avec le groupe "Jus" dont il faisait partie. S'accouplant aux instruments traditionnels des autres membres du groupe (violon, guitare acoustique), il ajoutait les sons beaucoup plus modernes de sa guitare électrique. Il débarque à Montréal en 1992 et continue d'explorer les styles dub/reggae et trip hop dans son propre studio qui devient rapidement un lieu de rencontres pour musiciens avides d'expérimentation.

Son style musical intègre les instruments habituels (guitare, basse, cuivres, percussions, etc), et l'informatique (programmations, traitements sonores et échantillonnage) pour créer un son nouveau, différent. Un premier album voit le jour en l'an 2000, intitulé "Vegetation=Fuel", qui se décrit ainsi:

"...Freeworm intègre artisanalement des sons extraits des forêts du Québec, des textures acoustiques terreuses, des atmosphères aquatiques et des rythmes électroniques aux teintes ethniques. Tout comme on peut passer de la hauteur des sommets à la profondeur des vallées, cet album nous transporte dans des rythmes de breakbeats funky, jusqu'au roulement du drum'n'bass, en passant par le flot paisible du liquid jazz et du hip-hop. Les doux chants phonétiques de Veruschka, qui a contribué à cet album, apportent un mélange mélodique, unique et dynamique qui touche l'auditeur en ajoutant sa propre ambiance ethno à l'expérience Freeworm..."


Freeworm a aussi travaillé pendant près de trois ans sur des bandes sonores pour le cinéma et la télévision avec le compositeur et clarinettiste Robert M. Lepage (Ambiance Magnétique). Dans la foulée de "Vegetation=Fuel", il a réalisé des remix pour plusieurs artistes tels que Bran Van 3000 (Grand Royal) et Adam Chaki, No One Knows Where The Hell We Are (Audiogram), en plus de collaborer au dernier album de Daniel Bélanger, "Rêver mieux".

En 2003, il nous offre "Solar Power" avec l'aide de pas moins de 27 musiciens (incluant Carl Bastien) dans lequel il renouvelle son approche et fait éclater les frontières entre l'expérimentation et la musique pop. Un son passablement rock tout de même, peu de paroles chantées mais on peut fermer les yeux et se laisser emmener là où le génie musical de Letellier le veut bien. L'album de Freeworm est sorti pratiquement en même temps que celui de Carl Bastien, ce dernier a même participé à l'album de Freeworm. Des albums à la fois différents et semblables, on repousse les barrières de la musique pop par l'expérimentation sans donner dans une musique hétéroclite et stérile.
Albums Année En Collection
Vegetation=Fuel 2000 Non
Solar Power 2003 Oui

Freire, Monica

(A faire)
Albums Année En Collection
Bahiatronica 2005 Oui
Na laje 2008 Oui

French B

Groupe formé de Richard (Nit Nit) Gauthier aux textes et aux voix, accompagné de Jean-Robert (Liver) Bisaillon aux textes, aux musiques et aux claviers. Pour le deuxième album, ils recrutent Roger Myron aux guitares comme troisième membre du groupe.

Au départ, Gauthier était batteur pour le groupe punk Radical Revox, alors que Bisaillon tenait les claviers pour Red Shift. Ensemble, ils forment les "French Bastards" et poussent plus à fond leurs expériences musicales au niveau des échantillonages et de la musique à tendance électronique. Leurs chansons s'attaquent aussi au phénomène rap mais toujours avec ce fond électronique.

Rebaptisés "French B.", ils lançaient leur premier album en 1991. Ils ont connu un certain succès avec la chanson "Je me souviens" sur laquelle ils utilisent un échantillonnage de différents extraits du journal télévisé, que ce soit du Général de Gaulle, de la reine d'Angleterre, de Robert Bourassa ou même de Robert Charlebois.

Sur leur deuxième album, ils reprennent la chanson "M. L'Indien" originalement créée par Claude Péloquin et Jean Sauvageau. Le style de musique a peut-être vieilli un peu, mais les sujets sont encore drôlement d'actualité. J'ai eu l'occasion de revoir le duo en spectacle lors de l'événement "Outrage aux Sinners" pendant le Coup de Coeur Francophone 2002, toute une soirée.
Albums Année En Collection
French B 1991 Oui
Légitime démence 1993 Oui
Au delà du délai 1996 Oui

Frenette, Marie

PhotoAuteure compositrice et interprète née à Chicoutimi, Marie fait d'une famille fort nombreuse avec sept frères et deux sœurs. On y chantait beaucoup, surtout ses tantes et sa mère et on y écoutait des chanteurs classiques tels les grands ténors Joseph Smith et Tony Poncet. C’est ainsi que se développent sa voix puissante au timbre grave et son talent de mélodiste. Elle connaît bien son répertoire de classiques mais en grandissant, elle sera attirée pendant plusieurs années par la musique de Frank Zappa, Barbara, Félix Leclerc, Boby Lapointe et Dick Annegarn qu’elle admire.

Marie Frenette est d’abord une chanteuse, pas une fille qui chante. À six ans, elle peut déjà interpréter des versions bluesées ou jazzées des chansons qu’on chante en famille. Marie Frenette recevra sa première guitare à l’âge de 14 ans. Dès les premiers accords une chanson naîtra. Elle ne prononce que rarement des mots «pop» comme «amour», préférant raconter par sa musique des histoires très colorées. Elle aime bien l'épopée satirique - mais son humour est plus ironique et sensuel que mordant ou méchant.

En 1998 elle s’adjoint une équipe de musiciens pour se produire dans les salles de spectacles de Montréal et en région. Son guitariste et collaborateur Marc Harvey sera des premières heures. Ensemble ils réaliseront et écriront le prochain album "Juste à côté". Elle produit son premier album Nous-mêmes en 2004 et lance un deuxième album Juste à côté en octobre 2011. On y retrouve des chansons de genres diffférents : bossa nova, folk acoustique québécois, rock contemporain, ballades. Ne faisant aucun compromis sur la qualité de ses enregistrements, elle s’entoure de musiciens professionnels afin d'offrir un produit de grande qualité technique qui puisse mettre en valeur les textes et les musiques qu'il contient.
Albums Année En Collection
Nous-mêmes 2004 Oui
Juste à côté 2011 Oui

Frères à Ch'val (Les)

Dans un style qui allie le rock, le reggae, le calypso,  le pop et le country (tout un mélange, difficile à classifier), mais avec des arrangements tout à fait récents, les Frères nous offrent des chansons aux textes dignes du Plume des beaux jours. Parmi les membres fondateurs, on retrouve Thibaud de Corta et Polo, qui nous arrive tout droit du groupe de rap Dédé Traké.

Je les ai vus lors de la fête de la St-Jean à Lachine alors que Mara Tremblay était encore avec eux. Leur énergie est communicative, et on peut difficilement rester de glace sans bouger. A noter, des titres comme Senorita Conchita, Mon Voisin, El Ganja, etc.

Après discussion avec Pierre Gauthier, et confirmé par Polo, je viens de découvrir une chanson cachée sur le disque Paix Amour et Foin.... un petit cadeau, une version "remix" de la chanson Mon Voisin. Si vous commencez à écouter la première chanson du disque, et que vous utilisez le bouton "rewind" de votre lecteur, vous devriez pouvoir aller dans les -3:50, et ainsi écouter la version cachée.....

Fin 2002, Polo regroupe certains de ses comparses des Frères à ch'val ainsi que d'autre collaborateurs du Fiesta mania banda pour offrir deux spectacles au nouveau Club Soda de Montréal. Il en profite pour enregistrer la deuxième prestation et nous présente ensuite l'album Polo et les Frères LIVE qui est en fait un album double regroupant à la fois un CD et un DVD, offrant de mémorables souvenirs de cette soirée.

Pour ceux qui ont apprécié le style festif des Frères et le citoyen du monde qu'est Polo, ils retrouveront ici tous les éléments qui ont contribué à leur succès, des musiques hybrides (folk, pop, rock, world beat, country, ganja, etc), des musiciens (et une musicienne, l'excellente violoniste Catherine Ledoux) qui ont un plaisir évident à partager la vision de Polo, un interprète à la voix si caractéristique, des chansons qui mélangent le sérieux, le pastiche, l'humour et la critique sociale dans une ambiance de party continuelle. Le DVD offert en prime permet de suivre les artistes sur scène lors du spectacle. Un beau cadeau.
Albums Année En Collection
C'Pas Grave 1995 Oui
Paix Amour et Foin 1996 Oui
Prends Çà Cool 1999 Oui
Polo et les Frères LIVE (CD & DVD) 2003 Oui

Frères Brosse (Les)

Groupe humoristique formé de Robert Morissette et Jean-Pierre Alonzo, surtout connu pour sa chanson "Y neize" (Cé la bo Noël), une sorte de satire surréaliste du temps des fêtes.

Pour les plus jeunes, disons qu'ils pourraient se comparer avec Rock et Belles Oreilles.

L'album que j'ai est une satyre des artistes de l'époque, incluant Lucien Francoeur, Harmonium, Plume Latraverse, etc, et les Frères sont accompagnés de Marie-Michèle Desrosiers, Christiane Robichaud (V.E.B.B.) et Daniel Barbe.

Dans les années 80, Jean-Pierre Alonzo avait écrit des textes de chanson pour Gerry Boulet et, plus récemment, il était l'animateur de "Tout petit la planète" sur les ondes de CIBL Montréal.
Albums Année En Collection
Un Opéra Cric Crac Croc 1979 Oui
L'Opéra Cric Crac Rock - Compilation 1977-1997 1997 Non

Fugère, Madeleine

Madeleine Fugère possède une formation en chant classique de l’École de musique Vincent d’Indy. Après une participation remarquée à la finale interprète du prestigieux Festival international de la chanson de Granby (2000), elle décide de se lancer dans la chanson de fantaisie. L’originalité de son répertoire, son charisme sur scène et son sens inné du «timing» confirme la justesse de son choix. Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec, Madeleine se consacre pendant plus de deux ans à la création et à la réalisation de son spectacle de chansons humoristiques : Les Madelein’ries.

Après avoir charmé le public du Festival juste pour rire en 2003, elle a conquis nos cousins français à l’été 2004 en présentant son spectacle à St-Malo et à Beaumont du Lac. En 2005, elle brille lors de la nuit blanche du Festival Montréal en lumière au Théâtre du Nouveau Monde puis à la maison de la culture Villeray pour le Festival Vue sur la Relève. Depuis avril 2005 elle vous concocte un délicieux premier album prêt à déguster en septembre 2006!

Je l'ai entendue pour la première fois lors du Festival de Petite Vallée 2006 alors qu'elle était semi-finaliste dans la catégorie Artiste Collaborateur. Follement à l'aise sur scène, elle a partagé ses chansons à l'humour contagieux avec la foule qui a fortement apprécié la prestation. Une jeune femme pleine d'entrain à découvrir !

Autres reportages
Site Web Officiel
Albums Année En Collection
Renversé à la Nana 2006 Oui
Michel Parent