Le Top 10 2002


L'idée m'est venue de faire le tri de la production québécoise 2002, et de choisir mes 10 CDs préférés. Premièrement, ma liste des disques québécois n'est pas exhaustive parce que je n'ai pas eu l'occasion d'entendre tous les disques produits cette année (budget oblige). Ensuite, le critère principal est tout simplement le nombre de fois que j'ai écouté les disques en question, basé sur le fait que le disque doit apporter quelque chose de nouveau à chaque écoute pour que j'aie le goût de le ré-écouter.

Ceci étant dit, allons-y pour le...

Numéro 10

Nouvelle venue, IMA nous a offert un premier album éponyme en 2002. Une présentation soignée, des chansons de Sylvain Cossette, Mario Pelchat, Eros Ramazzotti, Ennio Morricone et Zucchero, une voix superbe et une personnalité attachante.

Fort probablement la prochaine grande chanteuse populaire du québec.

Numéro 9

Les cowboys ont connu toute une année, maintenant reconnus comme l'un des meilleurs groupes du Québec, leur chanson "Toune D'Automne" a été sur toutes les lèvres cette année.

A la fois cinglants et humoristiques, festifs et poétiques, ils savent nous secouer de toutes les manières.

Numéro 8

Je connais Déry depuis plusieurs années, celà remonte en fait au groupe Zebulon. Jamais il ne nous avait offert un album aussi bon du début à la fin. Ses chansons se laissent découvrir petit peu par petit peu, et viennent nous chercher des émotions à chaque écoute.

Que dire de cette chanson, "3 minutes", une collaboration avec Daniel Bélanger, et qui nous fait sortir les tripes autant qu'à lui lors de cette rupture fictive qu'elle raconte. Superbe !

Numéro 7

Pendant le même week-end, Eve Cournoyer a alterné dans mon lecteur CD avec Marc Déry, quand un disque finissait, l'autre recommençait. Je me suis impreigné de ses chansons aux rythmes créatifs et aux textes imaginatifs.

Point commun avec Déry, elle a travaillé avec le percussioniste Alain Quirion, ce qui faisait en sorte que son disque et celui de Déry se complétaient si bien.

Numéro 6

Ma découverte principale des Francofolies 2002, Caiman Fu offre un rock solide, très tight, sur des textes de la comédienne Isabelle Blais (Québec Montréal).

Plus qu'un spectacle, Caiman Fu offre une performance scénique grâce à la présence d'Isabelle qui vit carrément ses chansons devant nous.

J'ai revu leur spectacle au Coup de Coeur Francophone, mais cette fois c'était après avoir écouté leur album des dizaines de fois. Ce n'était plus une découverte mais une consécration.

Numéro 5

Je ne me suis jamais considéré comme un inconditionnel de Leloup. Certaines des ses chansons m'amènent au septième ciel, d'autres me laissent plutôt froid.

Lorsque j'ai écouté cet album, je suis tombé par terre et j'ai dû le ré-écouter au moins 3 fois en ligne. Tout est bon ! Des riffs de guitare qui appuient la ligne mélodique au lieu de l'ensevelir.

Un gros cadeau de Noël !

Numéro 4

L'énigmatique Bori a sévi une fois de plus en 2002 avec le magnifique "Changer D'Air". Toujours caché derrière son personnage, l'auteur compositeur et chanteur inconnu continue de faire avancer la chanson québécoise.

Maintenant reconnu comme étant de la trempe des grands artistes québécois, sa réputation dépasse les frontières et l'amène de plus en plus en Europe. Il ne faut pas manquer ce phénomène de société.

Numéro 3

Je ne connaissais rien de lui jusqu'à ce que je reçoive ce magnifique album aux rythmes majoritairement reggae et aux textes incisifs.

Que ce soit avec une reprise de Brel "Ces gens-là" ou avec des chansons originales "Ferme ta Bush", le bassiste des ex-Colocs, d'origine belge, sait nous faire bouger et réfléchir en même temps.

Numéro 2

Guitariste très connu pour ses différentes collaborations incluant Lhasa de Sela, Yves s'associe à plusieurs amis musiciens pour nous offrir ce superbe album qui rend hommage au poète russe Victor Vissotsky.

Des ambiances lourdes mais superbes, des textes profonds et noirs, une interprétation surprenante, un inclassable album destiné à devenir un classique.

Numéro 1

Une histoire intéressante, j'entends une superbe chanson à la radio mais il est trop tard pour saisir le titre ou le nom de l'interprète. Il s'agit, je le saurai plus tard, de "Paralysée à Hollywood" de Maryse Letarte.

Puisque ses chansons jouent très peu à la radio, je n'ai jamais eu l'occasion de la ré-entendre et je me demandais toujours qui celà pouvait bien être. Je tombe sur le disque de Maryse lors d'une razzia dans un magasin de disques, et mon instinct me dit de l'acheter, ce que je fais sans trop comprendre pourquoi.

J'arrive chez moi, je le mets dans le lecteur CD et j'entends la première pièce, "Paralysée à Hollywood"... je suis ébahi, voici enfin la chanson que je cherchais depuis tout ce temps. Le reste de l'album est tout aussi intéressant, une musique créative, mélodique, des textes torturés, une sensibilité à fleur de peau, à coup sûr, l'artiste de l'année dans mon cas.

Depuis ce mois de janvier 2002, j'ai eu l'occasion d'interviewer Maryse, de la voir en spectacle 4 ou 5 fois, elle fût très présente sur QuébecPop, vous comprenez maintenant pourquoi. Elle sera l'une de nos grandes auteures compositrices interprètes, je le prédis.

La Mosaique des Albums Québécois 2002

La Musique du Québec, "Je Me Souviens !"

Michel Parent