Fabiola Toupin


Samedi le 23 avril 2011
Spectacle au Studio théâtre de la PDA
Fabiola Toupin
De la visite trop rare à Montréal

Fabiola ToupinPremier spectacle à Montréal depuis le lancement de son magnifique deuxième album (à ma connaissance), c'est donc avec un grand plaisir que Fabiola est montée sur scène ce soir pour présenter les nouvelles chansons de Quand l'amour bascule, ainsi que quelques extraits de son précédent opus, Je reviens d'ici. Ses fidèles musiciens que sont Guillaume Marchand (piano, accordéon) et David Robert (guitare, batterie, percussions) l'accompagnaient à nouveau alors qu'elle-même s'est exécutée au djembé le temps d'une chanson.

Impossible de rester insensible à la poésie des poètes trifluviens et français lorsque Fabiola nous interprète des pièces comme Le coeur a marée haute, Plus de haine, Attends-moi, On s'est pris un appart et plusieurs autres. Ces créateurs que sont les Lynda Lemay, Manu Trudel, Claude Lemesle (Joe Dassin, Serge Reggiani), Jacques Thivierge, Jean-Paul Daoust et plusieurs autres. Parlant de Monsieur Daoust qui était présent ce soir, on lui doit une des chansons fort originales du premier album, un texte qui met en présence les dualités linguistiques françaises et québécoises, soit la chanson "A" qui obtient toujours une forte réaction du public.

Une artiste à fleur de peau qu'il faut faire découvrir au grand public !
Fabiola Toupin
Fabiola ToupinFabiola Toupin
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Guillaume MarchandDavid Robert
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin

Samedi le 8 mai 2010
Spectacle au Studio théâtre de la PDA
Fabiola Toupin
Une présence qui nous frappe en plein coeur !

Fabiola Toupin
Cette chère Fabiola nous rendait visite ce soir dans la métropole afin de nous offrir un spectacle mariant chansons originales et interprétations. C'est entourée des musiciens Guillaume Marchand (piano) et David Robert (guitare, percussions) qu'elle s'est présentée sur scène pour le bonheur des spectateurs montréalais qui ont peu souvent l'occasion de la voir et de l'entendre. Il faut dire que l'artiste trifluvienne jouit d'une grande réputation dans sa région natale ainsi qu'en Europe où elle s'est fait connaître en tenant le rôle principal du spectacle musical Un éternel hiver il y a quelques années, mais qu'elle reste un diamant à découvrir pour le public québécois en général.

Au menu, des extraits de son plus récent album (Je reviens d’ici) comme A, Revenance, Sororité, etc, mais aussi quelques pièces inédites qui pourraient faire partie de son deuxième album en préparation et qui devrait paraître l'automne prochain. Revenant à peine d'un périple que l'a menée de l'Amérique latine aux vieux pays d'Europe, elle en a profité pour nous interpréter une magnifique chanson en espagnol, pièce tirée originalement du répertoire péruvien mais qui avait été traduite en français. Nous avons aussi eu droit à quelques pièces émanant du répertoire de Jacques Brel et de la môme Édith Piaf, des moments intenses et magiques.

En plus de toucher le coeur des gens avec sa voix et sa présence sur scène, Fabiola établit un contact personnel avec son public, plusieurs gens présents dans la salle n'hésitent pas à lui faire des remarques entre les chansons, demandant une pièce ou une autre, lui souhaitant un joyeux anniversaire (qui était le 6 mai dernier). Certains artistes ne savent pas comment réagir aux interventions du public, pour Fabiola c'est naturel, elle est près de gens et ils le lui rendent bien.

Une autre belle soirée dans l'une des salles les plus sympathiques de Montréal !

Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Guillaume MarchandDavid Robert
Guillaume Marchand (piano) et David Robert (guitare, percussions)
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin
Fabiola Toupin

Mercredi le 19 septembre 2007
Lancement d'album au Lion D'Or
Je reviens d'ici
Des interprétations pleines de couleur et une voix magnifique !

Il y a environ 6 mois, j'ai fait la rencontre de cette grande artiste qui avait accepté de venir chanter à Montréal (elle est originaire de Trois-Rivières) lors d'un événement chansons au petit Bistro Double Dose. Elle a subjugué le public présent, de même que le personnel de l'endroit. Son talent n'a d'égal que sa gentillesse et cela s'est encore démontré ce soir. Bien que le Lion D'Or ait accueilli trois autres événements avant le sien et que le personnel en avait plein les bras, elle a charmé tout le monde par sa gentillesse et sa générosité. Que des bons mots pour ses musiciens, les employés et le public qui a attendu un peu plus qu'il n'en faut afin que tout soit prêt.

Et c'est là que le miracle se fait, tous à l'unisson sont charmés par le spectacle quasi complet qu'elle nous offre. Plusieurs chansons de l'album y sont présentées, de même que les divers auteurs qu'elle invite a venir lire un texte sur scène. Elle y va d'un clin d'oeil au regretté Jean-Paul Daoust avec son complice compositeur Manu Trudel, invite les membres de l'ensemble vocal Trois-Quatre à l'accompagner sur la chanson Sororité, tout en leur laissant la scène pour une demi douzaine de chansons de leur répertoire, des pièces des Beatles et même d'Offenbach (Breen Lebeuf fait partie du groupe).

Il m'est difficile de choisir des chansons préférées sur l'album puisqu'il est bon du début à la fin mais je vais m'y risquer: Revenance qui donne le titre à l'album, A qui est tellement délicieuse, Trois rivières de diamants qui rend un hommage à son coin de pays, etc. L'album a été réalisé par Réjean Bouchard (guitares) qui a aussi travaillé avec Chloé Ste-Marie, aidé des musiciens Pierre Verville, Dominic Laroche (basse), Jacky Molard (violon), David Robert (percussions), etc.

Un gros coup de coeur 2007 pour moi !


Avec son complice compositeur Manu Trudel
Pierre Verville Véronique Marcotte Didier Dumoutier
Quelques-uns des auteurs de l'album que Fabiola a tenu à nous présenter ce soir

Le groupe Les trois-quatre a accompagné Fabiola pour la pièce Sororité

La pochette de l'album

Dimanche le 15 avril 2007
La soirée QuébecPop au Bistro Double Dose

Une artiste de grand talent !

L'émotion est palpable
Je savais qu'elle avait une voix magnifique après l'avoir entendue sur le disque de l'opéra folk Un éternel hiver, mais je ne connaissais pas nécessairement son répertoire à elle. Ce soir, elle nous a ouvert son coeur, autant par les textes qu'elle a choisis, que par les musiques qui les portent, la qualité de ses interprétations et cette voix magnifique, à la fois riche, ronde et limpide. On comprend facilement pourquoi tous ceux qui ont la chance d'ouvrir leurs oreilles à cette talentueuse trifluvienne ne peuvent que rester sous le charme d'une grande interprète.

Je considère que c'était un privilège ce soir d'entendre Fabiola sur la petite (mais chaleureuse) scène du bistro Double Dose, il ne faudra pas longtemps pour que les grandes scènes du monde se l'arrachent, elle qui est déjà très en demande au pays du camembert. Ceux qui ont choisi ce soir de braver les derniers sursauts d'un hiver qui ne cesse de s'accrocher ont pu profiter d'un spectacle haut en émotions avec plusieurs chansons qui ont été offertes à Fabiola par Manu Trudel (paroles et musiques), notamment Les primitifs, Les choses, L'inévitable ronde et Faire paraître. Certains autres textes sont de la plume de Madeleine St-Pierre, Jean-Paul Daoust, Serge Mongrain et elle-même, Fabiola, qui a écrit la pièce Entre vous et moi qu'elle présente comme une communion entre le public et la chanteuse.

Ce soir, elle était accompagnée du pianiste Pierre Verville qui lui a justement offert la musique sur un texte de Marlu, pour une chanson intitulée Au bazar de mon coeur. Le menu comprenait aussi quelques interprétations de pièces plus connues, comme Vésoul (Jacques Brel) et La foule (popularisée par Édith Piaf) que Fabiola a chantée en espagnol et en français. Notons aussi une superbe interprétation d'un poème de Nelligan, mis en musique par André Gagnon, La romance du vin.

Que dire de plus quand on est sous le charme, simplement merci, un gros merci !

Fabiola était accompagnée du pianiste Pierre Verville

Michel Parent