Les chansonneurs:
Antoine Lachance, Cédrik St-Onge, Charles Robert, Charles-Antoine Gosselin,
Kyra Shaughnessy, Fred Labrie, Émile Gruff et Mathieu Bérubé
Les paroliers:
Amélie Aubé-Lanctôt et Bruno Martin
Les compositeurs:
Barbara Fink-Beccafico et Elias Bull

Dimanche le 3 juillet
Les rencontres qui chantent au Camp Chanson de Petite Vallée

La bande des 12 avec les formateurs Gaële et Marc Chabot

Gaële et Marc Chabot

Luciole

Tommy Bulger et Mathieu Boudreau

La Valérie (de Niverville)

Clément Bertrand

Ingrid Rondel et Jeanne Côté

Kyris

Matt Tomlinson

Karimah

Matiu

Philippe Garon

Samedi le 2 juillet
Les chansonneurs en première partie des Trois Accords
Fred Labrie Cédrik St-Onge Mathieu Bérubé  
Charles Robert et Émile Gruff Charles-Antoine Gosselin Kyra Shaughnessy







Présentés par Yann Perreau qui les épaule à titre d'arrimeur, les participants chansonneurs de cette 34ème édition nous ont offert une chanson chacun histoire d'aiguiser notre appétit. Notons aussi la présence de Marie-Claire Séguin aux côtés de Yann Perreau pour ces formations.

Maritza Bossé-Pelchat
Maritza Bossé-Pelchat
Maritza Bossé-Pelchat
Maritza Bossé-Pelchat
José Major
José Major
Maritza Bossé-Pelchat
Maritza Bossé-Pelchat
Maritza Bossé-Pelchat
Maritza Bossé-Pelchat
Maritza Bossé-Pelchat
Maritza Bossé-Pelchat
Maritza Bossé-Pelchat

André Papanicolaou
Maritza Bossé-Pelchat

L'après-midi s'annonçait maussade à Petite Vallée, les nuages cachaient le soleil et la pluie se promettait bien de nous tomber dessus. Qu'à cela ne tienne, il faisait beau et chaud dans la Vieille Forge ou deux anciennes participantes venaient nous présenter leur projets musicaux.

En premier lieu, Maritza Bossé-Pelchat (chansonneure 2014) nous a offert plusieurs chansons qui feront partie de son nouvel album qui sera lancé en septembre prochain. Certaines ne sont pas encore en version finale mais c'est très prometteur avec des arrangements musicaux robustes qui enveloppent bien les textes de différents collaborateurs tels Maude Audet et François Roy croisés ici même lors du festival. C'est aussi lors de ce même festival qu'elle a fait la connaissance du guitariste André Papanicolaou qui collabore à son projet de disque qui sera réalisé au studio du batteur José Major. C'est donc avec ces deux musiciens de talent qu'elle nous a présenté son spectacle, elle même jouant de la basse sur la majorité des chansons. Petite Vallée a été un tournant dans la carrière de l'artiste et on peut notre que son nouveau style musical est très différent de ce qu'elle nous avait présenté à l'époque de Star Académie il y a déjà plusieurs années. On a bien hâte à ce nouvel album.

En deuxième partie, La Bronze alias Nadia Essadiqi, elle aussi chansonneure mais en 2012 cette fois. Elle a fait les manchettes du monde avec sa reprise de la chanson Formidable de Stromae en arabe, une interprétation forte en émotions qu'elle a répété pour nous aujourd'hui, en plus de plusieurs chansons de son nouvel album intitulé Rois de nous. Accompagnée des musiciens Francis Brisebois (guitare et percussions) et Clément Leduc (claviers et percussions), elle-même se chargeant de la majorité des percussions, elle nous a livré une prestation endiablée qui a réchauffé l'ambiance et appelé le soleil qui se montrait désormais le bout du nez. Possédant un style original et bien à elle, on retrouve des émotions à fleur de peau dans une enveloppe musicale riche et percussive. Voici une artiste qui a fait un grand bout de chemin depuis quatre ans et qui ne cesse de m'épater!

La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)

Clément Leduc
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)

Francis Brisebois
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)
La Bronze (Nadia Essadiqi)

Vendredi le 1er juillet 2016
Plume Latraverse sous le grand chapiteau
Alan CôtéIl aura fallu toute l'expérience du directeur artistique du festival (Alan Côté) pour convaincre Michel "Plume" Latraverse de remonter le fleuve jusqu'à Grande Vallée pour venir y présenter son plus récent spectacle qui regroupe plusieurs des chansons de son immense carrière. Quand on y pense, cela fait 45 ans maintenant que l'auteur compositeur à la prose directe nous propose ses textes à la fois revendicateurs, réalistes et poétiques.

Il n'a rien perdu de son audace et affiche toujours cette mine patibulaire qui colle au personnage avec autant d'authenticité que de bonhommie. Un surprenant public de tous les âges s'était donné rendez-vous pour entendre des chansons pour la plupart moins connues du grand public et de ceux qui, comme moi, on découvert le grand Plume au tournant des années 70.

Intitulée "Récidives", la tournée en cours propose un spectacle acoustique qui, selon le principal intéressé, ne se prête pas bien aux occasions de festivals puisqu'il est axé surtout sur les textes et la poésie et non pas sur les "plus grands succès". Exit les Bobépine et autres tubes du poète, mais bienvenue aux chansons moins connues comme celles issues de son album de 1994 intitulé Chansons nouvelles.

Un tour de chant de 90 minutes en compagnie de Jean-Claude Marsan à la guitare et Grégoire Morency à la contrebasse au cours duquel il nous a aussi proposé des chansons en cours de création et qui devraient se retrouver sur le prochain opus qu'il gravera bientôt. Lui-même se demande s'il est toujours d'actualité de produire un nouveau disque en 2016, mais le besoin de produire du nouveau matériel ne se dément pas. Chapeau Plume, pour aujourd'hui, hier et surtout pour demain!
Plume Latraverse
Plume Latraverse
Plume Latraverse
Jean-Claude Marsan
Jean-Claude Marsan
Plume Latraverse
Jean-Claude Marsan
Plume Latraverse
Grégoire Morency
Grégoire Morency
Plume Latraverse
Plume Latraverse
Plume Latraverse
Plume Latraverse
Plume Latraverse
Grégoire Morency
Plume Latraverse
Plume Latraverse
Plume Latraverse
Plume Latraverse

Vendredi le 1er juillet 2016
2frères à la Vieille Forge
Depuis un peu plus d'un an, leur succès est indéniable. Avec leur style folk-rock très accrocheur, il ont réussi à gagner les ondes radio, notamment avec les tubes 33 tours et Qu'est-ce que tu dirais qui sont de redoutables vers d'oreille.

De passage au festival, ils ont fait salle comble et impossible de trouver des billets pour ce spectacle de fin de soirée. Qu'à cela ne tienne, leur prestation était retransmise sur les écrans du café de la Vieille Forge.

Puisqu'ils n'ont qu'un album de chansons dans lequel puiser pour leur prestation, ils n'hésitent pas à aller dans le répertoire des chansonniers québécois, juste retour des choses puisque c'est à ce titre qu'ils ont commencé leur carrière, en chantant les grands succès québécois dans les bars.

Outre leurs succès personnels, nous avons eu droit à des reprises bien senties, entre autres, de Dédé Fortin (Juste une p'tite nuite) et Lukas Graham (7 years). Une belle façon de finir le party d'ouverture du festival (après la petite école de la chanson)!
Jeudi le 30 juin 2016
La petite école chante Les Trois Accords
Pour la première fois sous un grand chapiteau pouvant accueillir près de 1000 personnes, le Festival en Chanson ouvre sa trente-quatrième édition avec les spectacle très attendu de la petite école de la chanson. Depuis plus de six mois, les 375 enfants sélectionnés pour l'occasion ont travaillé pour apprendre les chansons du groupe Les Trois Accords ainsi que les chorégraphies orchestrées par Annie Lebreux et Danielle Vaillancourt.

En fait, pour célébrer les 25 ans d'existence de ce projet particulier, les écoles impliquées ont été sélectionnées non seulement en Gaspésie mais aussi dans la région de Québec ainsi qu'en Montérégie. On retrouve même des enfants du Nouveau-Brunswick ce qui témoigne du grand intérêt suscité par cette occasion unique de découvrir et partager la culture québécoise francophone. Chapeau à la coordonnatrice Myriam Brousseau et à tous les autres bénévoles impliqués dans cette organisation gigantesque.

Ce n'est pas une surprise puisque j'y assiste depuis plus de 10 ans maintenant mais d'entendre tous ces petits cœurs battre au diapason de la chanson québécoise et chanter notre patrimoine culturel, de Kevin Parent à Jim Corcoran ou de Pierre Flynn aux Trois Accords, c'est tout à fait féérique à mes oreilles de défenseur de la chanson d'ici. Tous ces jeunes qui s'immergent dans le répertoire d'un artiste francophone québécois, cela devrait, à long terme, les inciter à poursuivre leurs découvertes et s'intéresser aux autres artistes qui sauront continuer de tracer un chemin culturel francophone en Amérique du nord.

Naturellement émus, les membres du groupe des Trois Accords ont terminé la soirée en ajoutant leurs voix à celles des enfants pour nous offrir quelques uns de leurs plus grands succès. Au cours de cette soirée, nous aurons donc eu droit à J'aime ta grand-mère, Joie d'être gai, St-Bruno, Hawaïenne, Saskatchewan et autres titres accrocheurs de leur répertoire. Un début de festival sur les chapeaux de roues!
 

Petite-Vallée 2016
Les animateurs Marc-Antoine Dufresne et Émilie Hamon (CHAU Nouvelles)
Petite-Vallée 2016
Danielle Vaillancourt dirige "ses" enfants avec un plaisir évident!
Petite-Vallée 2016
Une partie des musiciens

De belles chorégraphies

Les Trois Accords unissent leurs voix et celles des enfants

Pour lire les reportages des éditions précédentes, cliquez sur les années !


Michel Parent