Musa Dieng Kala


Le mercredi 26 mars 2008
Lancement d'album O Patro Vys
Exil
Un troisième album pour l'artiste d'origine sénégalaise

Philippe Femiu
L'auteur compositeur est installé au Québec depuis une quinzaine d'années déjà. Messager de paix, tissant des liens entre le Soufisme africain (il existe au Sénégal une confrérie soufis, la Confrérie Mouridiyya qui fût fondée au XIXème siècle par Sheikh Amadou Bamba) et son pays d'adoption, Musa Dieng Kala prône la recherche de soi et la quête spirituelle.

Sur cet album où on retrouve, sans surprise, de nombreux rythmes africains, il touche des sujets d'actualité, notamment sur l'excellente chanson Le Québec est mon pays. Comptant 12 chansons dont la majorité sont dans la langue de son pays d'origine, l'album Exil prône un retour à l'essentiel, la bonté, la tolérance et l'humilité font partie des valeurs profondes de cet humaniste au grand talent.

Présenté au public par l'animateur Philippe Femiu qui ne manque pas d'éloge pour le matériel musical et l'homme qui est derrière, c'était l'occasion de faire vivre au public un moment de vie africain au Québec. Accompagné de ses musiciens et utilisant des instruments traditionnels de son pays, le houd et la kora, il nous a fait cadeau de cinq chansons pleines de vie et d'amour.


L'album est disponible sur étiquette XXI, distribuée par DEP.
Des instruments indiens et africains

Michel Parent