Jean-François Moran


Jeudi le 12 octobre 2006
Moran au Studio Théâtre de la Place des Arts


Un artiste à découvrir, Jean-François Moran
Virginie NaultL'année dernière, il remportait le titre convoité de l'auteur compositeur interprète de l'année au concours Ma Première Place des Arts. Plus tôt cette année, il lançait un premier album intitulé Tabac et c'est ce soir qu'il commençait une série de trois spectacles sur les planches de la même scène qui l'a accueilli il y a maintenant 18 mois.

En partant, Moran n'est pas du style à jouer le conventionnel, il annonce ses couleurs, ce sera un anti-spectacle, une occasion de rencontre entre l'artiste et les spectateurs, entre le créateur et l'amateur. Il dialogue avec le public, explique son cheminement et le fait que, pour lui, les chansons continuent de vivre après qu'elles soient gravées sur disque, au point que plusieurs des pièces de l'album Tabac présentées ce soir avaient déjà pris des tournures différentes du disque. L'une d'entre elles, fort prisée par ses fans, fût même présentée sous deux versions différentes ce soir, soit la chanson Caféine.

Une seule interprétation s'est glissée dans le pacing de la soirée, C'est extra de Léo Ferré, une chanson qui a stimulé le jeune Moran et lui a donné le goût d'écrire des chansons. Un beau moment de plus dans une soirée fort agréable où la voix de Moran se superposait fort joliment à celle de sa belle, l'auteure compositrice Virginie Nault, qui lui servait de choriste ce soir. En fait, Virginie qui a aussi participé à la finale du concours Ma Première Place des Arts mais en 2006, a chanté au complet une de ses chansons, en plus de prêter l'une d'elles à JF pour sa propre interprétation.

S'accompagnant à la guitare, Moran s'est aussi adjoint Christian Poirier, un autre guitariste qui joue aussi du lapsteel, histoire d'enrichir l'enrobage musical de ses excellents textes. Il sera de retour à la PDA vendredi et samedi de cette semaine, il mérite le détour !
Moran était accompagné du guitariste Christian Poirier

Mardi le 30 mai 2006
Lancement d'album au Studio Théâtre
J.-F. Moran - Tabac


Un album empreint de désir pour le lauréat ACI 2005

Il fallait y penser (ou hériter d'un heureux hasard) pour lancer un album intitulé Tabac le jour ou la nouvelle loi sur l'interdiction de fumer dans les bars et restaurants entrait en vigueur. Toujours est-il que le lauréat du concours Ma Première Place des Arts 2005 dans la catégorie auteur compositeur interprète nous offrait ce soir une chaleureuse prestation pour célébrer la venue au monde, 32 ans après la sienne, de son premier disque compact.

Lancé avec l'aide de la maison Consult'Arts et distribué par DEP, l'album comprend 11 chansons dont la plupart ont été composées, paroles et musiques, par Jean-François. Notons tout de même l'apport de quelques paroliers comme Manuel Brault et Christian Mistral. Côté musiques, on retrouve quelques collaborations avec le guitariste Christian Poirier.

Je suis bien content de retrouver la chanson qui avait fait un malheur lors du Grand Huit de l'automne dernier, la magnifique Montréal dont le texte original était de l'homme aux P'tits coeurs, Manuel Brault. Un ode à la métropole bien sûr, mais qui la ramène à la dimension de l'humain, de l'individu.

Le matériel de Moran, c'est avant tout des guitares, acoustiques, électriques, mais des guitares, servant de canevas à des textes introspectifs, invoquant l'amour et le désir, le désir de l'autre, celui d'être aimé ou de trouver sa place. La voix est chaude et présente les textes presque sous le sceau de la confidence. Après une première écoute, les chansons qui se font tout de suite une place entre nos oreilles sont Désordres, Montréal, Caféine, Blind, Roméo et Triste. Roméo sera justement le premier extrait offert aux postes de radio espérons qu'ils sauront écouter !

Site Web Officiel


Michel Parent