Lancement de disque
Caroline Marcoux Gendron - Éponyme
Mardi le 19 avril 2005


Toute jeune et déjà beaucoup de métier

Elle fêtait ses seize ans quelques jours à peine avant le lancement de ce premier album solo, elle qui avait fait partie du groupe Aucun Regret pendant l'aventure MixMania en 2002.

Auteure, musicienne (violon et claviers) et interprète , Caroline a la musique et la scène dans le sang en plus de faire des chroniques à l'émission Têtes@Kat (SRC). Elle se lance donc avec un intéressant premier album dont on a tiré l'extrait Une page chaque jour qui joue régulièrement à la radio québécoise. Le lancement à la PDA (printemps 2005) suivait un autre lancement, télévisé celui-là, dans le cadre de l'émission Têtes@Kat justement. Deux de ses chanteuses préférées, Isabelle Boulay et Andrée Watters étaient sur place pour l'encourager et lui souhaiter la meilleure des chances.

Ce premier album voit ainsi le jour sous la direction artistique de Louis St-André et le savoir faire musical (arrangements, réalisation) de Michel F. April, tous deux partenaires dans les Productions Louis Michel. Parmi les collaborateurs de l'album, on note les auteurs et compositeurs Benoit Martel (Un rendez-vous dans l'irréel, Zarzuela), Christian Morrisset, Patrick Lafleur et Béatrice Richet. Caroline a collaboré aux textes de la chanson L'horizon mais le mien et a joué du violon sur Six milliards et un, deux des belles chansons de l'album.

Les 12 textes collent bien au préoccupations d'une adolescente des années 2000, la planète, l'environnement (Recréer le monde, Six milliards et un, Mer et monde), l'avenir et le cheminement personnel (Devant, Ma nature, Une page chaque jour, L'horizon mais le mien) et le romantisme (Mon ami Pierrot, Ce moment-là). La voix est juste et puissante, les musiques à saveur pop / rock sont entraînantes et accrocheuses, la jeune femme est fort jolie et possède une belle présence sur scène. On peut difficilement lui résister.


Michel Parent