Mardi le 5 octobre
Lancement de disque
René Lajoie - Là-haut

Il possède l'une des plus belles voix "mâles" du Québec, on a pu l'entendre dans plusieurs comédies et spectacles musicaux, notamment Le Petit Prince et Don Juan où il campait les personnages de Don Juan lui même et de Don Luis (son père) en alternance.

C'est un homme charismatique et sympathique, possédant une carrure de jeune premier et une présence d'envergure, qui offrait ce soir son deuxième album en carrière, faisant suite à On est ce qu'on est, paru en 2001. Dans un style qui fait résonance à l'ambiance de Don Juan, on reconnaît l'intérêt de René pour les musiques et les rythmes latins, notamment sur la très belle Malena. Pendant le mini-spectacle du lancement, René y a même glissé une jolie référence à la chanson Du plaisir tirée de Don Juan.

On retrouve sur l'album quelques chansons plus intimistes, comme Là-haut écrite pour saluer son père décédé alors qu'il n'avait que 3 ou 4 ans et Il est pour célébrer l'arrivée de son fils né il y a quelques semaines à peine.

Toutes les pièces sont de Jean-Charles Torres, auteur compositeur et interprète français d'origine espagnole qui s'est lié d'amitié avec René lors du spectacle musical Luc et Marion dans lequel René tenait le rôle principal. Notons le magnifique duo Vivir Sin Ti que René partage avec la soprano Geneviève Charest, un must pour qui a apprécié Con te Partiro d'Andréa Bocelli et Sarah Brightman. René y va aussi d'un autre duo, cette fois avec Matt Laurent, une pièce intitulée A qui parler, mettant en vedette deux grandes voix de rockers.

Pour sa voix, sa musique, sa présence et tout le charme de sa personnalité, René obtient une mention toute spéciale et mérite qu'on s'attarde à son travail. Excellent !
Une magnifique duo de voix avec
la soprano Geneviève Charest
Un formidable duo de rockers avec Matt Laurent


Michel Parent