Druzkovka


Reportage - Mardi le 21 mars 2006
Druzkovka à la Sala Rossa


Le quatuor de musiques du monde qui lançait récemment un premier album live Au piano Rouge, présentait la première de leur spectacle en sol Montréalais. Formé de Guillaume Beauchamp (contrebasse), Hugo Gravel (percussions, clarinette, guitare), Frédéric Lambert (violon) et David Roux (guitares), le groupe offre un mélange de leurs propres compositions instrumentales ainsi qu'une panoplie d'interprétations allant de Nirvana aux Beatles (For the benefit of Mr Kite) et de Tom Waits à Manu Chao. En fait, le medley tiré des albums Clandestino et A Proxima Estacion... A Esperanza du réputé chanteur d'origines espagnoles (ou mexicaines) était tout à fait superbe.

Il faut dire que chacune des interprétations est reprise à la sauce Druzkovka qui introduit beaucoup de violon dans les pièces. En fait, leur matériel original comprend aussi beaucoup de violon mais pas seulement au niveau des arrangements puisque l'instrument est intimement lié au son Druzkovka. C'est l'avantage qu'on gagne au fait que l'un des compositeurs du groupe est aussi le violoniste.

Les quatre québécois de souche puisent leur inspiration en Europe de l'est mais aussi ailleurs dans le monde: jazz manouche et klezmer voisinent le tango et les rythmes cubains. Une très belle soirée !
Hugo Gravel Guillaume Beauchamp
Frédéric Lambert David Roux


Michel Parent