Deborah Cher


Le mardi 13 mai 2008
Lancement d'album au Savoy du Metropolis
Deborah Cher
La belle et talentueuse Deborah nous offre le très agréable album
Partie pour chercher quek'chose de chaud

Deborah CherSa voix ne nous est pas totalement inconnue puisqu'elle a participé à la bande sonore de plusieurs émissions télévisées comme Les ex, Cultivé et bien élevé, Rumeurs, Temps dur et Un homme mort. C'est maintenant le moment de se lancer en solo, armée de plusieurs chansons au style jazzé qui sont très bien servies par sa voix suave et à son charmant petit accent à la Petula Clark.

Née en Angleterre, élevée en Hollande, arrivée au Québec à 12 ans, Deborah s'est baladée entre le Québec, les États-Unis et l'Europe, où elle a joué dans les bars et les cafés. Diplômée en littérature anglaise, elle est à la fois auteure, compositrice et interprète. Ce premier album navigue entre la bossa nova, le cool jazz, le funk et la pop, avec quelques pointes d'électro et de reggae.

On retrouve la signature de l'artiste au niveau des textes sur la moitié des chansons 6), alors qu'elle a participé à la création de la majorité des musiques, incluant l'unique chanson (officielle) anglophone du disque, Visible, invisible. J'ajoute donc qu'il y a une chanson cachée sur la onzième plage, aussi e anglais, intitulée Searching for the Light. Parmi les invités, on retrouve Pierre Bertrand (Beau Dommage) qui lui a offert Fille bohème, un style reggae rapide et entraînant, mettant en vedette des cuivres à fortiori très présents sur tout l'album. Surprise aussi, elle reprend la chanson Les vieux qui avait été écrite par nulle autre que notre Mitsou nationale (avec l'aide de Sari Dajani) pour son album Le Tumulte, La Tendresse, La Sérénité paru en 1999. Un reprise très bossa nova qui donne un nouveau souffle à cette pièce un peu oubliée.

Puisque la musique sud-américaine prend une grande place sur cet album, Deborah a choisi de rendre hommage à l'un des piliers de la musique brésilienne, Antonio Carlos Jobim, celui-là même qui avait écrit La fille d'Ipanéma dans les années 1950, en lui dédiant une pièce intitulée Chanson pour Antonio.

Le disque a été réalisé par Sari Dajani, produit par PSD Inc, lancé sur l'étiquette musik2musik (sous licence) et distribué par Select. Les musiciens qui ont collaboré à l'album sont Yvon Plouffe (Roch Voisine), Maurice Soso Williams (Ariane Moffat), Jean-François Gagnon (Claude Dubois) et Sari Dajani (Karen Young). Un premier extrait a été récemment lancé pour la radio, soit la première pièce de l'album: Cinq heures du matin. Pour en savoir plus : www.myspace.com/deborahcher.
Pierre Bertrand Alain et Mitsou Gélinas
Pierre Bertrand a eu le plaisir
de présenter Deborah au public
La pétillante Mitsou était accompagnée
de son papa, Alain Gélinas
Deborah Cher
La pochette de l'album qui est en magasin dès aujourd'hui

Michel Parent