Chronique de Marc Lalonde - Albums 2020



Pour lire les commentaires de Marc sur les albums des années précédentes,
cliquez sur l'année en question:
2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 et avant

FJFNB & Artistes variés - Accros 16

Seizième édition pour le merveilleux projet Accros de la chanson, produit par la Fédération de la jeunesse francophone du Nouveau-Brunswick. Comme dans les années passées, un EP est lancé avec les 6 finalistes de cette année, 3 artistes solos et 3 groupes. Si la tendance se maintient, sûrement que l’on entendra quelques-uns de ces 6 finalistes dans le futur.

L’album débute tout en douceur avec PERDU L’INNOCENCE, d’une artiste solo. La voix angélique d’Aiden Ingersoll nous captive avec une certaine assurance dans l’interprétation. Cette belle prestation est savamment déposée sur une belle ballade folk aux arrangements magnifiques. Autre artiste solo est Emma Raymond. Elle nous offre MATH C, un beau texte léger sur le stresse scolaire. Mélodiquement plus up tempo, mais tout de même très accrocheur. La catégorie solo se termine avec Samuel Mallais, qui en est à sa deuxième présence à Accros de la chanson. L’an passé avec Les Ananas, cette fois-ci en solo avec JE RÊVE, une suite logique de son développement, une belle ballade Pop Rock et un texte magnifique sur le quotidien versus l’évasion par le rêve.


Dans la catégorie groupe, on commence en beauté. Cette fois-ci Marie-Ève Caron, qui était finaliste l’an passé avec VULNÉRABLE, nous revient avec son groupe In Extremis et un super bon pop intitulé LA FIN. Il y a aussi la formation A.M.E. qui nous enchante avec M. ESPACE, un superbe texte et une belle mélodie. Et finalement il y a également Event Horizon et leur extrait ON S’ERVERRA, un rock planant et un texte sur le suicide et ceux qui reste.

Une autre belle édition du projet Accros de la chanson de la Fédération de la jeunesse francophone du Nouveau-Brunswick qui se termine. Une autre réussite pour ce projet rassembleur, qui assure la relève musicale francophone au Nouveau-Brunswick. Encore une fois avec ACCROS 16, nous avons un avant-gout des Hay Babies, Caroline Savoie et Émilie Landry de demain. Découvrez la richesse musicale de la jeunesse francophone du Nouveau-Brunswick via les sites www.accrosdelachanson.ca et www.fjfnb.nb.ca.


Gentiane MG & Frank Lozano - Convergence

Deux artistes exceptionnels s’unissent pour nous offrir une belle rencontre. CONVERGENCE est l’échange entre Gentiane MG jeune pianiste jazz et Frank Lozano Saxophoniste reconnu.

Sur ce disque, qui comprend 7 plages des plus intéressantes, nous somme témoin de la symbiose entre les deux musiciens montréalais. Dans cette belle complicité, chacun à droit à son moment particulier, ce qui nous donne des solos intenses et savoureux. De belle envolées musicale démontre bien la puissance du talent des deux musiciens

J’ai un faible pour les ballades de l’album. Autant ERA, FURTIVE THOUGHTS que SALUT D’AMOUR ont cette toile de fond nostalgique, qui nous captive et nous offre les plus beaux échanges entre les deux artistes. De cette dernière ballade des trois se dégage aussi une belle couleur de romantisme.

Sans tambour ni trompette, deux instruments à leur état pur, magnifiquement joué par deux musiciens exceptionnels, Voilà ce que nous offre CONVERGENCE. Gentiane MG et Frank Lozano converge justement vers le même but de nous captiver, le temps d’un petit album en duo. Un album Jazz fort intéressant, qui met en évidence la magnifique musicalité des deux musiciens en pleine symbiose. Découvrez la magie de ce disque via le www.franklozanogentianemg.bandcamp.com.


Prairie Comeau - Prairie Comeau

Deux artistes, fascinés par la belle chanson, nous invitent dans un voyage sensoriel en nous offrant un bel album tout en douceur. L’opus éponymes de PRAIRIE COMEAU est une berceuse en 11 temps.

Ce disque est parti d’un désir de reprendre des chansons qui ont beaucoup plus et inspirés les deux partenaires en la personne d’Anique Granger et Benoît Archambault. Elle devait être écrite avant 1960. Cet album bilingue, 6 chansons francophones et 5 anglophones, début avec trois belles pièces folk francophones, LE CIEL SE MARIE AVEC LA MER, LE TEMPS DES CERISES et NOTRE SENTIER, qui nous captivent à chaque respiration. S’en suit deux autres anglophones, des plus remarquable, grâce aux magnifiques arrangements. J’adore HOW WILD THE WIND BLOWS pour sa touche européenne grâce à l’accordéon et SPEAK LOW nous est offerte avec des arrangements plus contemporain.

PRAIRIE COMEAU nous propose aussi un souvenir d’enfance à saveur country, L’EAU VIVE est encore plus charment. Brassens n’a jamais sonné si moderne avec cette belle version plus folk de L’AUVERGNAT. C’est ma préférée de l’album. Ce petit bijou de disque ce termine avec TAKE ME TO THE BALL GAME version folk et les Platters, pourquoi pas. SMOKE GETS IN YOUR EYES, un de leurs grand standard jazz en version plus folk et la superbe voix d’Anique Granger, c’est du bonbon.

Un concept original, deux guitares, deux belles voix et deux artistes talentueux, vous donne un petit bijou que l’on écoute sur Repeat. PRAIRIE COMEAU c’est la rencontre d’Anique Granger de la Saskatchewan et Benoît Archambault du Québec. C’est aussi le désir de séduire l’auditeur de cet opus avec une magie irrésistible, qui arrête le temps avec 11 belles chansons d’une époque jadis. Découvrez ce bel univers via le www.prairiecomeau1.bandcamp.com.


Hopiho - En attendant

L’auteur-compositeur-chanteur Hip Hop prolifique Hopiho nous est arrivé avec un nouvel opus. Comme il le dit lui-même, EN ATTENDANT ne pouvait pas attendre.

Ce disque est rempli de beat intéressant et captivant. Les textes nous interpellent sur le respect, intégrité, mais aussi le sujet de l’heure, le racisme systémique. Il y a de bon beat, mais aussi quelques bonnes ballades soul tel que BABY version acoustique et REAL LOVE.

Les pièces maîtresses de cet album sont ORIGINE qui nous interpelle avec le sujet de l’heure le racisme systémique avec une énergie ensorcelante. DEUXIÈME CHANCE nous parle d’amour et d’espoir et CAN’T GO ON contre les femmes battues, dénigrées sur un bon beat dance.

EN ATTENDANT de l’artiste camerounais franco-ontarien Hopiho nous offre effectivement un bel univers hip hop dance qui nous fait du bien. Il nous interpelle avec des textes engagés, dont certains sont d’actualité, des sujets chauds de l’heure. Laissez vous charmer par cet artiste via www.hopiho.bandcamp.com.


Jean Cloutier - Hannah-Carillion

Le compositeur saxophoniste Jean-Cloutier nous présente son premier EP Jazz HANNAH-CARILLON, un coin de rue du secteur Vanier à Ottawa où l’album à été écrit. C’est aussi la rencontre de cinq musiciens exceptionnels, qui donne vie à ce petit EP jazz.

Dès le début de L’ERMITE, on se sent transporté dans un univers particulier. Le ton mystérieux de cette pièce un peu Islamique dans l’intro et l’extro nous dresse déjà la complicité entre les musiciens du quintet. Toute au long de l’album la réalisation de Dominique St-Pierre nous rappelle que c’est plus qu’un album de sax. La richesse sonore est des plus captivante.

Quelques pièces qui m’ont beaucoup plus, entre autres VALSE POUR MA MÈRE. Les percussions nous captivent autant que les trames de saxophones qui vont de gauche à droite. La progression mélodique rend cette pièce est des plus vivante. BAGDAD BLUES est un autre magnifique extrait à saveur islamique qui se transforme en funk-blues et à la fin revient au mood initiale. Cet EP se termine avec un smooth jazz plus moderne. Plus électro au niveau des instruments, sans dénaturiser l’ensemble du opus. UN CHAT À LA FENÊTRE ferme bien l’aventure d’Hanna-Carillon.

Premier EP jazz pour le compositeur saxophoniste Jean Cloutier, HANNAH-CARILLON nous offre un jazz moderne avec quelques couleurs intéressantes qui donne une belle profondeur aux extraits proposés. Tout au long du disque, l’apport des autres musiciens fait gage d’une belle complicité. Seul hic avec ce genre de disque, c’est trop court. La qualité de cet opus nous fait envier un album complet. Mais pour l’instant apprécions ce merveilleux EP en visitant le www.jeancloutier.bandcamp.com.


Émilie Landry - Arroser les fleurs

De ACCROS DE LA CHANSON à ARROSER LES FLEURS, en passant par Émilie et Les City Folks, l’auteure-compositrice-interprète acadienne Émilie Landry a emmagasiné toutes les expériences nécessaires pour nous offrir un produit des plus solide. Avec ce premier disque solo complet, elle nous livre une parcelle de sa personnalité, laissant présager un bel avenir.

Elle fait appel à Éric Dion, de la formation Dans l’Shed, pour la réalisation de cet opus. Ce dernier a su mettre les bonnes couleurs aux bons endroits pour bien fignoler les musiques d’Émilie Landry. Tout au long du disque, on se laisse bercer par de beaux univers country, folk et pop. La jeune artiste acadienne nous offre également une belle intensité dans l’interprétation des pièces, sans être trop lourde ou déprimante. Autant les textes que les musiques sont au-delà des attentes.

Il y a quelques bons vers d’oreille sur ce disque, SHANEL est une belle ballade country folk pour un des beaux textes de l’album. DANS MA PEAU, est un autre petit country, qui nous fait du bien. On peut en dire autant de CHEZ NOUS, en ajoutant que c’est sûrement un très bon extrait radio. Selon moi, le texte de l’album est PLUS GRANDE QU’HIER. Tant au niveau de la profondeur du texte que de la musique, on y retrouve une belle intensité, qui est bien livré par une voix chaude qui nous caresse.

Pour ceux qui suivent la musique acadienne, vous saurez reconnaitre le nom. L’auteure-compositrice-interprète Émilie Landry nous offre ARROSER LES FLEURS, un premier album solo, qui fait preuve d’une belle plume et d’un talent musical, qui sont promus à un bel avenir. La jeune artiste nous charme avec des textes solides, bien déposés sur de belles mélodies qui nous captivent. On est séduit également par l’intensité et la chaleur de sa voix. Laissez-vous charmer en visitant le www.emilielandry.ca.


Les Hay Babies - Boite aux lettres

Un troisième opus pour le trio acadien Les Hay Babies. Un album qui est loin de la recette facile, un album qui met les auteures-compositrices-interprètes au défi de nous séduire avec du nouveau. BOÎTE AUX LETTRES répond très bien aux attentes.

La première impression en écoutant ce disque, nous vient de la première plage. FONTAINE À VŒUX dresse bien le son de l’album, qui est un blend années 60 solide du début jusqu’à la fin. Ce coup de cœur nous berce par la force de sa mélodie et des belles harmonies vocales des trois chanteuses. En écoutant les autres pièces de l’album on est transporté dans cet univers 60’s sans efforts. La séduction est inévitable.

Il y a des pièces qui m’ont beaucoup captivé. Entre autre deux extraits à la CSN (Crosby Stills & Nash), JOUE AVEC LE FEU et LOOK AT ME NOW nous rappellent la belle époque de Woodstock et Summer of Love. L’extrait radio SAME OLD, SAME OLD est un beau ver d’oreille que j’aime bien avec un beau blend vocal. Ma préférée est JACQUELINE. Une belle pièce rock planante comme à l’époque qui supporte un texte intéressant, dont les couplets sont plus proches du Spoken Word que de la chanson. Les orchestrations sont remarquables.

Ce que l’on ne peut pas enlever aux Hay Babies, c’est le goût de constamment nous amener ailleurs. Encore une fois, les trois auteures-compositrices-interprètes acadiennes ont réussi à se surpasser, se mettre en danger et pousser leur création à un autre niveau. BOÎTE AUX LETTRES est un album fort réussi, qui nous amène dans un univers vintage 60’s, tout en étant très loin de la caricature. Les compositions de cet opus sont solides, au tant au niveau des textes que des mélodies. Les Hay Babies nous proposent un univers magique. Découvrez cet univers en visitant le www.leshaybabies.com.


Les surveillantes - Feu les artifices

Le trio Les Surveillantes à débuté cette année 2020 avec la sortie de leurs nouvel album FEU LES ARTIFICES. Un autre album non classifiable, mais intéressant.

L’album débute avec MON WAPITI, une petite chanson qui donne un peu le mood de cet opus. Tout au long du disque, le trio franco-manitobain, fleurte avec le bluegrass, folk et pop rock, pour accompagné des textes qui nous interpelle avec des histoires d’enfance, fierté, intégrité et banalité de la vie.

S’il y a une chanson qui se démarque, FAUT MOURIR est celle-là. Un bluegrass qui nous raconte une réalité que l’on tente à oublier, celle des contacts de fin de vie. SIESTE est presque une berceuse qui nous fait du bien avec sa petite couleur latino. Autre excellent texte qui m’a accroché est ODE AU SOCIAL. Cette dernière a un p’tit groove jazzy très accrocheur. Le succès du disque selon moi.

Voilà un autre produit particulier, non classifiable de la part d’un trio franco-manitobain. Les Surveillantes nous a offert en début d’année FEU LES ARTIFICES. Le titre décrit bien le disque. Ne cherchez pas les artifices, il n’y en a pas. Cependant, ce disque dévoile plusieurs univers folk, country, pop rock et roots, qui nous captive tout en douceur sans que l’on s’en rencontre. On écoute ce produit plage par plage et voilà la fin nous est signalée par une belle petite chanson, Adieu. Pour un univers particulier, mais intéressant, visitez le www.lessurveillantes.com.


LeFloFranco - Force inhérente

L’auteur-compositeur-interprète franco-ontarien LeFlofranco nous invite à la danse avec son nouvel opus Force inhérente. Il nous offre un univers bien balancé entre sonorités hip hop et dance.

Dès les premières notes de VOLTE-FACE, on est captivé par l’énergie des orchestrations et un texte des plus positif. Tout au long de l’album, l’esprit d’une plume tournée vers l’avenir et l’espoir nous interpelle sur de bons beats dance et hip hop, qui nous font danser. Que l’on pense à ON EN A ASSEZ, JUSTE LÀ ou encore VIS TA MEILLEURE VIE, nous sommes emportés par la solidité des musiques. Du début jusqu’à la fin c’est un univers sonore qui nous fait du bien.

Dans ma liste de coups de cœur il y a deux beaux calypsos. BAL EXOTIQUE et #HAUTE VIBRATION ont les mêmes attributs, rythme du sud enivrant, mélodies très accrocheuses et surtout deux bons vers d’oreille. J’aime bien également RÉVOLUTION, c’est un texte très puissant contre l’individualisme déposé sur une belle trame pop. La pièce titre FORCE INHÉRENTE est ma préférée, grâce à sa trame dance extrêmement puissante, qui nous offre un autre texte des plus positif.

Bref, preuve que l’ont peut passer des messages puissants et avoir du plaisir, LeFloFranco nous le démontre bien avec Force inhérente. Une douzaine de chansons dance et hip hop supportant le fuit d’une plume qui nous invite à prendre notre place. Des textes remplis de positivisme et de fierté, qui nous font du bien. Découvrez cet univers des plus agréable en visitant www.leflofranco.com.


Linda Arseneault - Redneck girl

Amateur de musiques country, un petit bijou vous est proposé par une auteure-compositrice-Interprète acadienne. Linda Arseneault nous offre REDNECK GIRL. Cet opus est disponible en version anglophone et francophone.

Pour ceux qui adore les belles musiques country, un peu plus traditionnelles, eh bien vous serez servi. Dès les premiers accords de REDNECK GIRL, nous somme captiver et séduit par des trames country solides. Les orchestrations sont très généreuses avec de bonnes partitions de guitares, violon ou encore de piano très bien balancées, qui nous accompagnent jusqu’à la dernière note de M’ÉVEILLER PRÈS DE TOI.

Les textes sont bien fignolés, nous parlant d’amour, d’espoir et de tendresse. Il y a quelques-unes des ces chansons qui se démarquent. NOS VŒUX DE MARIAGE est une plage vraiment touchante. Ce beau duo de Linda Arseneault et Jeff Parsons s’avère être une belle valse country. Autre belle valse country est un hommage à toutes ces belles personnes qui nous ont quitté. LES VOILES DU SOUVENIR nous berce tendrement. La plage du disque est sans contredit IL N’EST JAMAIS TROP TARD. On se laisse bercer par un texte rempli de compassion et d’espoir, déposé sur la plus belle trame de cet opus. Vraiment touchant comme extrait.

REDNECK GIRL de l’auteure-compositrice-Interprète acadienne Linda Arseneault est une réussite. Cet album s’adresse aux grands amateurs de musique country. Linda Arseneault et Jeff Parsons ont réalisé un album généreux de douze chansons, où les orchestrations savamment balancées viennent nous bercer, nous faire danser et surtout nous séduire. Cet opus inclue beaucoup de vers d’oreille, pour nous faire passer du bon temps. Visitez www.facebook.com/linda.arseneault pour découvrir cette artiste.


Sandra LeCouteur - Les cormorans

Une des plus belles voix de l’Acadie, nous offre un quatrième opus. Sandra Le Couteur nous arrive avec LES CORMORANS, un album magnifique dont le mot magique est séduction.

L’interprète de Miscou, petit paradis au nord-est du Nouveau-Brunswick, débute et termine ce quatrième album avec deux belles valses country, IVRESSE et JE PARS À L’AUTRE BOUT DU MONDE. Entre les deux, l’artiste acadienne est accompagnée par un trio guitare-contrebasse-violon. Les orchestrations sobres et très solides, alimentent un bouquet de mélancolie sur lequel on y dépose une voix presque divine. Que ce soit un air latino, folk ou adulte contemporain, on ne peut que se laisser captiver par cette magie qui se passe entre l’interprète et l’auditeur de cet album.

Au niveau des textes, c’est du solide. Il y en a quelques-uns qui sont venue me chercher profondément. QUAND LA NUIT TOMBE est une belle valse folk, qui nous dévoile un des plus beaux textes de l’album, nous décrivant le côté sombre de l’être humain. Avec MISCOU, Sandra Le Couteur nous livre une belle lettre d’amour, signé parole et musique Luc De Larochellière, à son paradis sur terre, son havre de paix. Autre excellent texte à retenir est celui de Wilfred LeBouthillier. LE DÉTROIT DE CABOT, est inspiré d’un naufrage ayant eu lieu au large de Miscou le 06 septembre 1988. C’est la pièce du disque selon moi. Je termine par un autre texte magnifique signé Luc De Larochellière, PRESQU’UNE HISTOIRE est un p’tit air latino qui nous fait du bien!

Reconnue pour sa voix divine, ses chansons à saveur du monde et la profondeur de ses interprétations, Sandra Le Couteur nous séduit à nouveau. Nous proposant un quatrième opus, LES CORMORANS, elle nous livre encore une fois des orchestrations sobres, profondes et solide, qui accompagne des textes d’une belle poésie qui nous interpelle. Laissez-vous charmez par cette grande dame de la chanson acadienne, visitez le www.facebook.com/sandra.l.couteur.


Cy - Acadian dream

La formation acadienne Cy nous propose ACADIAN DREAM, un troisième opus assez particulier, qui se démarque des deux premier.

Les membres de Cy ont fait appel à Arthur Comeau pour la réalisation de ce nouvel album. Ce dernier les a amenés dans un univers assez hybride, remplis de mutations musicales surprenantes, mais tout de même rafraichissantes. Est-ce du country, de la pop, de l’électro? C’est tout ça, toute en restant captivant. La pièce titre ACADIAN DREAM donne plus ou moins le son de l’album. Un petit bémol, l’accent de la Baie n’est parfois pas évident, mais à l’ouïe c’est une belle musicalité.

Il y a quelques pièces qui m’ont séduite sur ce disque. La première est LAFAYETTE À MAVILLETTE. Une Inspiration évidente de WALLA WALLA de Jacobus et Maleco, cette pièce est assez enivrante et nous invite à la dance. VERTIGO BLUES est un beau crescendo et musicalement très inventif. Le texte de l’album est TUNE À SEAN. Une plume touchant pour un ami victime du suicide et la rage de vive d’un autre, savamment déposé sur une trame fort bien construite. SOS ESCLAVE, qui termine l’opus est un beau vers d’oreille avec encore une musicalité particulière.

Audacieux, inventif et original, voici les qualificatifs que je donne à ce troisième opus de la formation acadienne Cy. Réalisé par Arthur Comeau, un spécialiste des sonorités particulières, ACADIAN DREAM nous offre une musicalité hors du commun. Cy utilise beaucoup l’accent de la Baie Sainte-Marie dans ses textes, ce qui amène une autre musicalité captivante. Les instrumentations sont souvent généreuses, on a droit à de belles et longues envolés au niveau des orchestrations. Ceux qui recherchent un petit beat avec texte facile, ce n’est peut-être pas pour vous. Ceux qui recherchent un produit original solide, c’est un must. Bref ACADIAN DREAM est un bon produit à se procurer via le www.cymusique.bandcamp.com.


Joey Robin Haché - Trente

Après trois ans d’absence sur disque l’auteur-compositeur-interprète Joey Robin Hachée nous revient avec un produit qui brasse la cage. TRENTE se démarque de ses deux premiers opus.

Dès que l’on regarde la pochette, il y a une coupure, une différence évidente qui s’installe. Juste les titres en dit long, CERCLE VICIEUX, DANS LE COMA, GAME OVER ou encore BULLDOZER, visuellement on voit qu’il y a quelque chose qui cloche. À l’écoute, la différence est frappante. Les trois premières pièces, ALRIGHT, CERCLE VICIEUX, DANS LE COMA, passent de planante à Hard Rock et nous prépare à un album particulier, surprenant et je vous dirais même rafraichissant. S’inspirant d’une situation personnelle, Joey Robin Haché nous livre des textes sur des perceptions que l’ont a tous, mais n’ose pas exprimer haut et fort. Musicalement plus écorché, les pièces de cet album sont assez solides et brutes.

Les plages qui m’ont le plus accrochées sont BIEN DANS LE COMA, un blues solide pour un des meilleurs textes de l’album sur ces témoins endormis d’une société de plus en plus démunie. GAME OVER, un hit radio catchy, mais quel texte solide. Et que dire de BULLDOZER! Ballade folk profonde supportant un appel à l’aide, à peine chuchotée. C’est une pose au milieu de la tempête. Et en terminant l’auteur-compositeur-interprète acadien nous fait sourire avec un petit country vraiment smooth, BEAU TEMPS POUR L’APOCALYPSE, un autre texte extrêmement puissant.

Avec une plume plus engagée, plus crue et dénonciatrice, Joey Robin Haché nous surprend avec un album plus hard, aux guitares plus écorchées. On ressent un malaise émotionnel, qu’on a peut-être vécu soi-même, sans pour autant le laisser paraitre. Cet auteur-compositeur-interprète se dévoile, en nous offrant un album magnifique, qui saura nous faire du bien, quand on aura les bleus. TRENTE est un album captivant pour ceux qui aiment les guitares écorchées et une voix délirante qui nous interpelle. Découvrez l’univers de Joey Robin Haché en visitant le www.joeyrobinhache.com.


Michel Lalonde - Comme un engin

À l’automne 2019, une belle voix du passé nous revenait. Une voix chaleureuse qui a bercé notre jeunesse et qui encore une fois, vient nous séduire avec des mélodies captivantes, le temps de belle retrouvaille. Avec COMME UN ENGIN, Michel Lalonde, ex-Garolou, revient nous jaser et nous partager le fruit de ses dernières créations.

Dès les deux premières pièces, on y retrouve cette chaleur humaine, cette tendresse qui nous berce avec J’SUIS FAIT COMME ÇA et TOUT CE QU’ON AVAIT. Cette dernière étant une adaptation francophone d’une chanson de John Prine, met en scène la voix de Patricia Richard au niveau des chœurs. MARILOU est une autre excellente pièce country folk où la charmante voix de Caroline Bernard vient appuyer celle de Michel Lalonde.

Deux de mes pièces préférées de ce disque me rappel des univers folk americana classique. CAP SUR L’AMOUR, est le plus beau texte de l’album sur une trame à la Gordon Lightfoot. Une belle partition de violon nous dresse une toile de fond nostalgique, alors que le texte s’occupe de la tendresse. C’EST TOUJOURS TOI est une autre belle mélodie folk à la Eagles, avec une touche nostalgique qui vient nous bercer tendrement, le temps d’un autre texte extrêmement profond. Sur cet opus, Michel Lalonde nous offre aussi un p’tit clin d’œil à son époque Garolou avec une belle version de JOLI CŒUR DE ROSIER. Je termine avec une mention spéciale pour la pièce titre, qui est très actuelle, COMME UN ENGIN est une road song très puissante avec un superbe texte très engagé.

Pour notre plaisir, Michel Lalonde nous revient en force, après un hiatus de huit ans sur disque, nous offrant de belles mélodies folk et country qui nous bercent et nous charment. Avec COMME UN ENGIN, il nous interpelle avec de très beaux textes et toujours cette voix chaude, comme celle d’un bon vieux chum. Redécouvrez l’univers de cet auteur-compositeur-interprète magnifique, originaire de l’est de l’Ontario en visitant le www.michellalonde.ca.


Frank Williams - Ça s'en vient

Belle découverte venant de l’Acadie, l’auteur-compositeur-interprète Frank Williams nous présente ÇA S’EN VIENT. Un premier opus solide, qui saura plaire aux amateurs de musiques en provenance de Music City USA.

Dès les premiers accords de DONNE-MOI UN VERRE, c’est inévitable, on reconnait l’influence du son Nashville et des Eagles. Il nous offre toute un ver d’oreille avec PRENDS MA MAIN. Un super beau texte rempli de compassion, déposé sur une des plus belles trames country de l’album. Autre excellent extrait est MAUDIT QUE JE T’AIME. Un de mes coups de cœur, qui me rappel un certain groupe hyper populaire dans les années 70, les Eagles. Les orchestrations de cette pièce sont assez profondes.

Frank Williams reçois deux belles pièces de Paul Daraîche, dont ma préférée de l’album, LA VIE SANS TOI. Une belle ballade aux orchestrations magnifiques et le plus beau texte du disque. L’artiste acadien nous offre aussi deux magnifiques chansons anglophones pour courtiser ce marché. FOREVER TRUE et THINKING OF YOU sont deux petits bijoux à découvrir. Ce merveilleux disque se termine par une autre excellente chanson à la Eagles, LAISSEZ LE BON TEMPS est vraiment une belle fin assez smooth.

Comme chroniqueur de disques, il nous arrive parfois de recevoir de belles surprises. ÇA S’EN VIENT de Frank Williams en est une. L’auteur-compositeur-interprète acadien nous charme avec sa plume magnifique, qui nous rappel Music City USA. Des orchestrations solides, des textes bien fignolés voici les armes de prédilection de Frank Williams pour captiver notre attention. Découvrez l’univers de ce jeune artiste en visitant le www.frank-williams.ca.


Daniel Goguen - Une autre bonne raison

Si vous recherchez quelques quelque chose de particulier pour vous changer de la monotonie de la musique pop, LA GROSSE PIASTRE de Menoncle Jason est peut-être pour vous.

Toujours avec cet univers rétro, Menoncle Jason nous fait sourire avec ses histoires du quotidien. Pour nourrir ce son retro, il puise son inspiration auprès de l’essence du surfin rock des année 60 et du vieux country à la Johnny Cash. On retrouve ces styles particuliers dans des titres comme DOUBLE DOUBLE et HALLE TA MARDE.

Autres pièces que je trouve intéressantes sont entre autres FLORIDA qui nous parle des Snowbird et POKER MACHINE qui démontre l’obsession envers ses machines du vice. Il y a aussi GROSSE GARBAGE, qui nous décrit bien l’univers des Garbage Picker.

Bref, toujours avec ce timbre de voix particulier, ces musiques d’une autre époque et un emballage venu d’ailleurs, Menoncle Jason saura vous décrocher un sourire et vous bercer avec son deuxième opus LA GROSSE PIASTRE. Évadez-vous dans un autre lieu, autre espace-temps en visitant le www.menonclejason.com.


Monette - Sonnez l'éveil

Un nouveau Monette, un nouvel album qui nous brasse et nous interpelle. Tel est l’énoncé, qui me sert de présentation pour l’album SONNEZ L’ÉVEIL.

Oui la musique est un divertissement, mais oui la musique peut être un ralliement. Monette nous propose ici son quatrième album, en poursuivant là où il nous avait quitté. SONNEZ L’ÉVEIL, un univers folk rock blues des plus captivant. De pièce en pièce, nous somme emportés par une énergie qui nous interpelle autant que les paroles des chansons. Au niveau des textes, Monette nous parle, nous rappelles des histoires et rend hommage. Peu importe, l’intention de l’artiste est remplie de franchise et de respect.

Je pourrais facilement vous parler de chaque chanson et vous remplirais des pages de commentaires. L’album s’ouvre avec une chanson qui donne un peu le ton du disque. ON PART À NEUF un rock solide comme seul Monette peut nous en livrer. Ce texte profond nous invite à regarder et aller vers l’avant, en gardant la tête haute. Les grands combats de la francophonie ontarienne nous ont souvent amené de grandes chansons. UN PEUPLE DEBOUT peut se classer facilement dans cette catégorie. Cette création collective exprime exactement où nous en somme rendu. Monette nous offre également une belle oasis avec BEAU GROS GRAND CIEL BLEU. Un peu de douceur et de compassion pour bercer l’âme. Je termine par un bel hommage à Paul Demers, TEMPS ÉPHÉMÈRE est tout à fait solide, intense et touchant. Merci Paul et comme le dit si bien Monette, chantons sa chanson pour ceux qui restent!

Oui la musique est un divertissement, mais oui la musique peut être un ralliement. Je pense que le besoin en était évident. Le quatrième opus de Monette, SONNEZ L’ÉVEIL, vient nous mettre un peu de boost dans notre fierté. Proposant des musiques folk rock blues solides, il nous interpelle avec une plume engagée qui remplis un vide, qui nous fait du bien. Toujours avec cet esprit de conteur hors du commun, un timbre de voix puissant, il réussi à nous captiver dès les premiers accords. Renouez avec un auteur-compositeur-interprète exceptionnel, visitez le www.sergemonette.bandcamp.com.


Daniel Goguen - Une autre bonne raison

Au début de l’automne 2019, l’auteur-compositeur-interprète acadien Daniel Goguen nous présentait son cinquième disque. UNE AUTRE BONNE RAISON nous livre un univers country classique à la Haggart, Jones et compagnie.

Après cinq opus, on a le droit de s’attendre à un produit bien fignolé et intéressant. Eh bien Daniel Goguen nous donne plus que ça. Il nous livre dix plages country des plus solides, très généreuses au niveau des instrumentations, que ce soit le piano, la guitare ou bien la steel. Les textes sont aussi bien écrits et très country, sans être un pastiche, au contraire.

Vous dire quelles pièces sont meilleurs que d’autre, relève presque d’un exploit herculéen. Du début jusqu’à la fin, on est invité à savourer des mélodies solides aux arrangements exceptionnels. Y FAUT QUE TU JOUES DU COUNTRY et MÊME SI TU L’DIS PAS sont deux pièces irrésistibles, qui nous invite à la danse. RIEN N’A CHANGÉ et ÉTRANGER sont deux autres chansons magistrales pour valser sa belle. Cette dernière étant sans contredit la meilleure du disque. Daniel Goguen nous offre également deux belles interprétations, PAR HÉRITAGE de Frank Maillet et LA CABANE À FER À CHEVAL de Raymond Savoie. Il termine par une originale en anglais, il faut tendre l’oreille pour JUST GOTTA KNOW.

Après cinq albums, Daniel Goguen sait comment nous séduire en restant Daniel Goguen. Son dernier opus, UNE AUTRE BONNE RAISON, est une preuve tangible du talent immense de cet auteur-compositeur-interprète acadien. Avec un album solide, des mélodies accrocheuses, générosité des instrumentations et des textes bien peaufinés, il nous captive dans son univers des plus agréable. Découvrez ou redécouvrez cet artiste via www.danielgoguen.com.


Edouard Landry - Pomme plastique III

Troisième mouture du concept POMME PLASTIQUE, Edouard Landry nous offre un album rempli de mélancolie et d’admiration pour un monde d’illusion où se cache une toute autre réalité.

Avec une plume des plus descriptive, il nous peint deux mondes parallèles bien distinct. Le glammer est sous la loupe afin de découvrir une réalité parfois sombre et plus ardue, loin des illusions plastiques et artificiel du star système américain.

Musicalement parlant, Edouard Landry nous arrive avec quelques pièces fort intéressantes. Le propos de LE DÉSIR est déposé sur un funk puissant, qui nous captive par l’enchainement d’accords des plus accrocheurs. La chanson ÉVANGILES TÉLÉVISÉS dévoile une couleur un peu à la Venture, un groupe culte de la musique Surf Rock des année 60. SUR LES TRACES DE CHARLOT nous amène plus dans un funk jazz avec un excellent solo de guitare, alors que CASABLANCA nous séduit avec une touche pop rock moderne.

Bref après POMME PLASTIQUE (New-York) et POMME PLASTIQUE II (Chicago), voilà que l’auteur-compositeur-interprète de Sudbury poursuit son exploration des grandes villes américaines avec POMME PLASTIQUE III (Los Angeles). Dressant toujours des parallèles entre l’illusion et la réalité, le trop plein et l’essentiel, il nous séduit avec une plume mélancolique et des musiques profondes. Comme un bon carnet de voyage, POMME PLASTIQUE III nous captive par la richesse de son propos. L’univers POMME PLASTIQUE est disponible en visitant le site de l’artiste via le www.edouardlandry.com.


Loïg Morin - Citadelle

L’auteur-compositeur-interprète franco-colombien Loïg Morin nous propose un 2e opus particulier, mais intéressant. Ce deuxième disque CITADELLE, nous dresse un parallèle entre deux mondes.

Le côté DAY fait appelle à la mélancolie, au questionnement, la recherche de soi et le malaise intérieur. Musicalement, c’est plus planant, mais il y a quelques beaux crescendos qui réussissent à nous accrocher. Deux bons extraits radio se distingue par la force de leurs mélodies soit un bon pop appelé FANTÔME et une belle pièce tout en retenue, au côté plus pop rock, LES MÉLANGES est assez intéressante.

Comme si la nuit, l’être vivant est plus actif, plus impulsif, le côté NIGHT nous offre des mélodies plus rythmées, plus organiques. J’adore le folk MON PÈRE, une belle mélodie plus chaleureuse qui nous touche au plus profond. ON SE QUITTE et NE M’ABANDONNE PAS courtisent plus les fibres pop rock du spectre musical, avec des riffs de guitares des plus accrocheurs. L’album se termine avec la pièce SEPTEMBRE. Cette dernière a un mood plus fin 70 début 80 avec un refrain sing-a-long très captivant. Le tout nous laisse un feeling des plus paisible.

Un deuxième opus des plus intéressant pour cet auteur-compositeur-interprète d’origine française. C’est surement une des raisons pourquoi Loïg Morin a cette couleur un peu européenne dans son approche musicale sur CITADELLE. Une plume des plus intimiste, des mélodies accrocheuses, un univers enveloppant, bref un son particulier qui nous captive des les premiers accords. Laissez vous charmer via son site www.loigmorin.com.


Anique Granger - Le ruban de la cassette

S’il y a une artiste franco-canadienne qui m’impressionne à chaque album, c’est Anique Granger. Elle ne prend jamais rien pour acquis. Elle se remet constamment en question afin d’offrir le meilleur album. LE RUBAN DE LA CASSETTE ne fait pas exception à la règle.

Sur cet album on y retrouve le fruit d’une réflexion profonde. Cette réflexion fut réalisée dans le processus de son podcast LE RUBAN DE LA CASSETTE, où elle interrogeait différentes personnes sur les grandes questions de la vie. Par la suite elle composait une chanson sur cette réflexion. L’intimité et la sobriété des chansons nous charment de la première à la dernière note. Les orchestrations sont très dépouillées pour laisser la place à la magie des mots

Ce n’est pas cliché de dire que sur ce disque, se retrouve neuf petits bijoux. Il y a tout de même, certaine chanson qui m’ont touché profondément. Un questionnement sur le destin, sur le pourquoi que c’est comme ça, MY NAME IS BRIAN WILSON est un des meilleurs textes du disque sur une des plus belles trames folks. Une réflexion sur les croyances et les convictions me bouleverse également. Tout en douceur Anique Granger nous interpelle avec IL ÉTAIT UNE FOI. Il y a aussi ON FUIT LA MORT, ON SUIT LA MORT qui se trouve dans mon top trois de l’album pour sa mélodie et son texte remarquable.

La pureté d’une mélodie, le phrasé d’un texte, souvent ça ne prend pas grand-chose pour être séduit, touché ou même bouleversé. Avec LE RUBAN DE LA CASSETTE, l’auteure-compositrice-interprète fransaskoise Anique Granger réussi tout ça. S’imposant un podcast sur les grandes questions de la vie, laissant tout le champ libre à sa création, elle nous livre des textes profonds sur des musiques remplies de sobriété, qui nous interpellent dès les premiers accords. Avec une certaine retenue dans la voix, elle nous invite à un tête à tête où les émotions prennent toute la place. Laissez-vous séduire par cet opus via le www.aniquegranger.com.


Brigitte Leblanc - Mon coeur est une île

Un des plus beaux bijoux des Iles de la Madeleine, Brigitte Leblanc, nous revient avec un 9e album country bien fignolé. MON CŒUR EST UNE ÎLE, est un retour aux sources, nous parlant de ces racines des Iles en passant par les aventures qu’elle a vécu au fil de la route.

L’artiste des Îles a travaillé avec le duo d’auteur-compositeur Sylvain Rivière et Paul Daraîche. Ces derniers ont proposé cinq des douze chansons de l’album. Des pièces intéressantes, comme DES MADELEINES AU CONTINENT, ÉTOILE FILANTE et AILLEURS, qui sauront captiver le cœur des amateurs de belle musique country.

Il y a aussi un air latino signé Pierre Flynn sur cet album. CHANSON DE BORD DE MER est un beau texte de la plume de Gilles Bélanger. J’ai aussi bien aimé le Honky Tonk LES HIGHWAYS DE LA MUSIQUE, que proposent les auteurs Nelson Minville et Danny Boudreau. LA TRAVERSÉE DU NORD est une des plus belles chansons du disque, merci à l’auteur-compositeur Guillaume Cyr.

L’artiste originaire des Îles de la Madeleine, Brigitte Leblanc, a pris le temps de bien choisir une belle palette de chansons pour son dernier album. MON CŒUR EST UNE ÎLE est un bel univers country avec une touche latino, une touche folk, qui captive ceux qui recherchent de belle mélodie. Avec sa voix chaude, Brigitte Leblanc nous livre un autre produit bien fignolé grâce à la belle réalisation de Paul Daraîche. Laissez-vous charmer en visitant le www.brigitteleblanc.com.


Seconde nation - Che'nous

Seconde Nation est une formation acadienne qui nous arrive avec un premier album complet, CHE’NOUS. Un album de musiques folkloriques avec une touche spéciale.

Cette touche est l’apport du conteur acadien Dominique Breau. Ce dernier ajoute la podorythmie en guise d’accompagnement à son univers de conte qui est magnifiquement entouré des prestations musicales des 3 autres musiciens de la formation. Un bel exemple est LES OURS SE SUIVENT. Cette dernière composition du groupe nous offre une performance remarquable de la violoniste Marie Andrée Gaudet, qui mélange aisément une trame manouche à une plus folklorique à la fin.

D’autres excellentes pièces à noter, CHE’NOUS pour un p’tit texte charmant comparant le vieux continent à la richesse de l’Acadie. C’EST ÇA QUE C’EST est un autre texte charmant sur l’état des choses. J’adore la pièce instrumentale LA CAPE. Une belle démonstration de la virtuosité des musiciens grâce à une trame mélodique captivante.

CHE’NOUS de la formation acadienne Seconde Nation n’a que la prétention de démontrer la joie de vivre et la chaleur humaine des gens de l’Acadie. Je pense que c’est fort réussi. CHE’NOUS est un petit album entrainant qui saura vous faire taper du pied et danser. Découvrez Seconde Nation via www.secondenation.ca.



Marc Lalonde