Chronique de Marc Lalonde - Albums 2017


Cliquer ici pour lire les commentaires de Marc sur les albums de 2016
Cliquer ici pour lire les commentaires de Marc sur les albums de 2015
Cliquer ici pour lire les commentaires de Marc sur les albums de 2014
Cliquer ici pour lire les commentaires de Marc sur les albums de 2013
Cliquer ici pour lire les commentaires de Marc sur les albums de 2012
Cliquer ici pour lire les commentaires de Marc sur les albums de 2011
Cliquer ici pour lire les commentaires de Marc sur les albums de 2010
Cliquer ici pour lire les commentaires de Marc sur les albums de 2009
Cliquer ici pour lire les commentaires de Marc sur les albums de 2008
Cliquer ici pour lire les commentaires de Marc sur les albums de 2007 et avant

Cindy Doire - Panorama

Un quatrième album solo pour l’auteure-compositrice-interprète Cindy Doire, PANORAMA nous transporte dans un tout autre univers. Un univers d’espace, d’intensité et d’évasion.

Cindy Doire avait besoin de se laisser emporter par le désir de sa création afin d’aller plus loin, plus profond. Dès l’INTRO, les guitares et claviers donnent le ton de l’album. On y retrouve une musicalité qui fait appel à des accords plus soutenus, plus intenses. Dans le premier extrait DANSE, on peut également apercevoir le beau travail de retenue vocale qui ajoute à l’intensité du propos et de la mélodie. Une des pièces les plus fortes est SOUS LA PEAU. Une belle mélodie rétro soul des années 70’s qui nous captive et nous ensorcèle.

Ce disque, forme un tout. De pièce en pièce, on se laisse emporter par la magie des chansons comme LILAS, ON VIENT DE LOIN et CAMUS. Par contre, un de mes coups de cœur fait un peu cavalier seul, DÉSIR SANS REMORD est un country folk puissant, mais on y retrouve tout de même cette couleur évasive qui est un peu la signature de l’album. Ce dernier opus de Cindy Doire, se termine sur un univers familier, celui de Bryan Ferry de la formation Roxy Music. L’ENVOI est une superbe balade avec des chœurs magnifique.

Cindy Doire a fait appel au réalisateur Mark Howard (Tom Waits, Neil Young, Emmylou Harris) pour son dernier opus PANORAMA. Elle nous propose ainsi album ou espace, évasion et profondeur sont au rendez-vous. Ensemble, le duo Doire/Howard ont fait un beau travail sur la texture des mélodies et la voix toute en retenue de Cindy Doire, qui sur des jeux de guitares magnifiques nous ensorcèle du début jusqu’à la fin. Découvrez ce bel univers sulfureux, mais combien captivant via son site www.cindydoire.com.


Shawn Jobin - Éléphant

Un troisième opus pour le rappeur/slameur fransaskois Shawn Jobin, ÉLÉPHANT est un album plus profond tant au niveau des musiques que des textes. On peut en dire autant pour ce qui est du propos.

Dès les premières notes de la pièce titre ÉLÉPHANT, on y entend des structures musicales fortement bien construites. On retrouve sur ce disque, deux intermèdes musicaux soit WWW et 000, qui sont de bonnes introductions aux pièces qui les suivent. Plus l’album avance, plus la lourdeur sonore est évidente. Je ne sais pas si c’est voulu, mais c’est réussi.

Autre qu’ÉLÉPHANT, qui nous offre une belle structure mélodique pour un excellent texte sur le besoin d’apprendre du passé, il y a deux autres superbes pièces qui m’ont beaucoup plus. DANSE TA VIE est un bon pop danse qui accompagne un des meilleurs textes de l’album et SO CLOSE nous offre une exécution vocale assez puissante. On remarque sur cette dernière chanson, un beau travail au niveau de la prosodie du texte qui s’harmonise bien avec la musicalité de cet extrait.

Maturité et assurance sont les termes avec lesquels on pourrait définir ce troisième disque du rappeur/slameur fransaskois Shawn Jobin. ÉLÉPHANT est un témoignage de l’évolution de ce jeune artiste. Toujours avec un message qui interpelle les jeunes, il invite également à la réflexion sur le sens et la valeur de la vie, un auditoire moins habitué au style musical. On peut tendre l’oreille à cet excellent produit réalisé par Mario Lepage au studio Sonny Black production (Corneille, Shy’M, Marc Antoine) via le shawn-jobin.squarespace.com.


Ariko - Portrait de Famille

Ariko a mûri et nous présente un deuxième opus PORTRAIT DE FAMILLE. Un album plus mature avec une belle recherche musicale grâce aux neuf compositions originales proposées.

Dès le début, on nous invite à la danse avec LE MEDLEY DU BARBIER. Cette première plage nous démontre bien l’évolution des membres de la formation franco-ontarienne. On poursuit avec une belle composition signée Nicole et Jill Lefaive. MA TERRE, MON PAYS est un beau crescendo qui nous invite au reste d’un album merveilleux. Sur ce disque il y a deux instrumentaux, LE P’TIT STEP de Louis Lefaive, une pièce à saveur folklorique dans laquelle on a droit à un beau bridge Jazz. Et il y a DAUPHINELLE de Jill Lefaive. Selon moi une des plages les plus fortes de l’album avec une belle mélancolie qui nous caresse.

L’autre pièce maitresse de l’album est sans contredit HARICOT. Chanson folklorique presque moyen-âge avec des percussions qui lui donnent une couleur musique du monde. Inspiré de AH SI MON MOINE VOULAIT DANSER et d’une couleur jazz, Nicole Lefaive nous propose un de mes coups de cœur, À LAFONTAINE JE M’Y PROMENAI. Encore là très accrocheur, on s’y laisse emporter. L’album se termine par TOUS ENSEMBLE de Kelly Lefaive, une chanson de rassemblement et de fierté.

PORTRAIT DE FAMILLE du groupe franco-ontarienn Ariko est surtout un portrait de la belle évolution musicale que cette formation a connu. Toujours avec la musique folklorique en toile de fond, on nous offre ici de belles nuances jazz, musique du monde et autre, fin de présenter un produit solide et intéressant. Faites une belle découverte via leur site internet au www.arikomusique.com.


ADave Puhacz - Dans l'prélart

L’acadien Dave Puhacz nous offre DANS L’PRÉLART, un album blues rock écorché qui nous captive dès les premiers accords de FAIRE DESCENDRE L’HOSTIE. Un son particulier pour l’Acadie, mais qui nous donne des mélodies intéressantes.

FAIRE DESCENDRE L’HOSTIE, CASSÉS EN DEUX, LAISSE-MOI BOIRE MA BIÈRE sont des pièces assez rudes qui donnent l’univers de l’album. Un album où les textes nous parlent d’amour, de mal d’amour et de manque d’amour.

Les pièces maitresses de ce disque sont TUPPERWARE, une belle comparaison entre ces pots hermétiques et un amour hyper contrôlant. POUR ÊTRE AVEC ELLE est un des beaux textes de l’album ayant comme sujet un coup de foudre pour une femme inconnue. Finalement, JE REVIENDRAI, qui a une couleur plus folk, est un autre excellent texte profond et touchant signé Dave Puhacz.

DANS L’PRÉLART, un album blues rock juste assez cru pour écorcher l’âme, mais assez solide pour captiver un auditoire qui recherche de bonnes guitares et une voix particulière. Dave Puhacz un artiste de l’Acadie à surveiller qui nous offre un univers des plus intéressants. Découvrez cet artiste en visitant son site internet via le www.davepuhacz.com.


Michel Russell - Romeo Kerry Blue

L’auteur-compositeur-interprète Michel Russell nous revient avec un nouvel opus. ROMÉO KERRY BLUE, son 6e album, est selon moi un de ses meilleurs. La qualité de la production et surtout la force des mélodies en sont la principale raison.

La première plage, la pièce titre ROMÉO KERRY BLUE, est une complainte blues avec une touche d’humour qui nous décroche un sourire garanti. La balade LE GRAND AMOUR a une couleur rétro années 50 qui nous charme dès les premiers accords. Il a aussi enregistré la pièce CHEZ-MOI, un de ses classiques en spectacle.

J’ai plusieurs coups de cœur sur ce disque. LE SAIS-TU VRAIMENT QUE JE T’AIME en est un grâce à une trame folk solide et une guitare acoustique assez accrocheuse. Il y a LA PEUR, qui est une très belle mélodie pour un des beaux textes de l’album. Michel Russell fait un clin d’œil à son ami français Michel Guyader en revisitant LES GOÉLANDS, une excellente chanson de ce dernier. Je termine par les deux meilleurs textes de l’album. TU VOLES MON ÂME est un succès radio garanti, sa mélodie folk est des plus accrocheuse. Finalement À TOI MON AMI est le chef d’œuvre de l’album. Comparable à TU SERAS TOUJOURS EN MOI de l’album LES TROIS HOMMES, Michel Russell nous livre un texte profond rempli de sincérité qui redéfinit le sens du mot amitié. Ce magnifique texte est déposé sur une des plus belles mélodies folk que j’ai pu entendre.

Dirigeant sa carrière d’auteur-compositeur-interprète avec franchise et intégrité, l’artiste Michel Russell nous démontre encore une fois la force de son grand talent. Il nous offre un 6e album solide et intéressant. ROMÉO KERRY BLUE est un opus dont on doit y tendre l’oreille. Des textes solides, des mélodies folk touchantes en font un produit merveilleux. Visitez le www.michelrussell.com pour découvrir ce bel album.


Alpha Toshineza - Jazz Inuit

Du Hip Hop spirituel, ça existe? Eh bien oui! Ça vient du Manitoba et ça s’appelle Alpha Toshineza. Il nous propose son nouvel album JAZZ INUIT, sous étiquette du même nom, un son Old School avec des nuances des plus intéressantes.

Au niveau des textes, on y retrouve beaucoup de spiritualité à saveur chrétienne. Somme toute des thèmes universels sur l’oppression, le respect, l’estime de soi et la chrétienté. Une des bonnes pièces de l’album est SANS REGRET, SANS REMORDS. Une belle trame musicale pour un des plus beaux textes. Autre pièce maîtresse est VISIONNAIRE, une trame Soul pour le texte de l’album. J’adore également TOUT POUR LA MUSIQUE. Inspiré de la chanson de France Gall, le refrain de ce beau texte nous fait entendre la superbe voix de Kelly Bado, une autre franco-manitobaine talentueuse.

Autres bonnes pièces à mentionner, LE RETOUR DU MESSIE, un texte sur la croyance chrétienne déposé sur une trame bien peaufinée. Il y a aussi LE MONDE EST UNE PRISON, chanson bilingue sur le même thème. Finalement la pièce titre JAZZ INUIT, est un futur succès radio aux sonorités Old School des plus captivantes avec Malone comme artiste invité.

Comme je le mentionne en ouverture, Alpha Toshineza nous propose JAZZ INUIT, un album Hip Hop rempli de spiritualité sur des thèmes très universels. Les trames musicales sont vivement inspirées du style Old School et très captivantes. Pour moi c’est un must si vous aimez ce style. Découvrez Alpha Toshineza via le www.alphatoshineza.bandcamp.com.


Gabrielle Goulet - Elle sait

Troisième disque en quatre ans, l’auteure-compositrice-interprète franco-ontarienne Gabrielle Goulet s’est encore associée à John Nathaniel pour la réalisation de celui-ci. ELLE SAIT est un album complet de 10 chansons fort bien construites.

Reprenant les cinq chansons de son EP TON GARAGE, Gabrielle Goulet en ajoute cinq autres biens co-écrites avec John Nathaniel. Celles-ci ont encore ce son Pop aux teintes Country qui nous captivent et nous font taper du pied. Les textes sont aussi assez intéressants.

Ces cinq nouvelles chansons sont PERDU L’ENVIE qui donne vraiment le son du disque. COMME AVANT est celle avec une structure plus New Country que Pop, mais tout aussi accrocheuse. La pièce titre ELLE SAIT est également plus Country que Pop. C’est surtout un excellent texte sur la résilience. La balade PLUS RIEN À SE DIRE est la plus profonde de l’album. Ce nouvel opus se termine avec DANS L’SOUS-SOL, un extrait de défoulement garanti.

L’auteure-compositrice-interprète Gabrielle Goulet nous offre un deuxième disque complet, qui est dans la même direction musicale que son EP de l’an dernier TON GARAGE. ELLE SAIT est une preuve de constance. Ce dernier opus est conçu de dix plages fortement bien construites avec le fruit d’une plume franche qui colle à l’artiste. Gabrielle Goulet n’a encore qu’une jeune carrière, mais le sérieux qu’elle y met, nous donne peut-être un signe d’une belle carrière. Découvrez son univers via le www.gabriellegoulet.com.


Jacques Jacobus - Entre le retour de Jacobus

Membre fondateur de Jacobus et Maleco ainsi que Radio Radio, voilà que Jacques Doucet, dit Jacobus, retourne aux sources avec LE RETOUR DE JACOBUS. Un bel album Hip Hop aux sonorités Old School.

Jacques Jacobus c’est associé à un vieux chum, Arthur Comeau, pour offrir le meilleur album de sa carrière. Du bon beat, des textes solides et surtout une énergie constante, qui nous captive du début jusqu’à la fin. C’est aussi un bel album avec de bons invités, Luc Langevin et Joseph Edgar.

Justement, parlons des invités. Le magicien Luc Langevin prête sa voix pour MAGIE CONTEMPORAINE, une bonne pièce sur le besoin de créer de la magie dans la vie de tous les jours. Il y a aussi Joseph Edgar qui fait acte de présence sur l’excellente pièce B&B. Une pièce Old School avec une trame de piano intéressante et un des bons textes de l’album. D’autre pièces sont remarquables sur ce cd, entre autres C’EST LOVELY, DR. JACOBUS ET M. DOUCET et UNBELIVABLE : MERCI POUR LA… . Cette dernière finit bien l’album, un bel hommage au beat des années 90’.

Un excellent album solo pour un pilier de la musique acadienne des années 90’-2000. Jacques Jacobus continue de nous faire danser avec une touche personnelle toujours aussi pertinente. LE RETOUR DE JACOBUS est celui à la source, des retrouvailles, des atmosphères, des souvenirs qui nous font du bien. Découvrez l’univers magique de Jacobus via le www.jacquesjacobus.mu.


Le FLORANCO - Retranscrire

L’artiste franco-ontarien LeFLOFRANCO nous a offert un 3e opus à la fin mai. RETRANSCRIRE nous amène un FLO plus moderne avec un mélange de Dance, R&B, et Pop savamment bien dosé. Il y a même les textes qui ont une plus-value sur cet EP.

La musicalité de ce CD est redevable au compositeur The HookCo. Il a su composer un univers solide de Dance Pop R&B, qui me fait drôlement penser au fameux groupe américain des années 70’s 80’s The Gap Band. Très captivant comme rythme, on ne peut y résister.

Les textes sont assez intéressants. Les trois premiers, RETRANSCRIRE, LIBÉRER et SANS RAISON sont une belle collaboration entre FLO et YAO. BÉBY et COMMENT TE DIRE? sont de l’unique plume de FLO. La sixième plage GOOD TIMES, qui est co-écrite avec Riddim Park, fut lancée antérieurement en solo.

Un album parfait pour les patios et les plages de la saison estivale. RETRANSCRIRE de l’auteur-interprète franco-Ontarien LeFLOFRANCO nous offre un univers festif de beat Dance Pop et R&B fort bien réalisé par le réalisateur Sonny Black. Vous aimez le style, vous aimerez RETRANSCRIRE. Visitez le www.leflofranco.com.


Les Païens - Carte noire

Un septième album pour la formation Jazz-Fusion-Rock acadienne Les Païens. CARTE NOIRE est une suite au sixième album CARTE BLANCHE.

On peut estimer que CARTE NOIRE exprime un peu le côté plus obscur de l’univers musical des Païens par rapport à CARTE BLANCHE, qui était plus Jazz-Fusion. Ici le quintet acadien nous offre une recherche musicale plus alternative, quasi expérimentale, qui saura plaire aux fans de la formation. Un bon exemple de la diversité du son est la première plage du laser. PAS TON CHAR, est conçu dans son premier mouvement d’un crescendo Industriel Electro-Transe, contrairement au mouvement de la fin qui est plus Jazz smooth. Cette pièce est tout de même un de mes coups de coeur.

Autres coup de cœur est DJ TEDDY BEANS, un bon funk avec un bel amalgame voix-trompette dans la trame musicale. On reconnait là le son des Païens. L’AUBE SUBMERGE est un univers plus Jazz-Fusion smooth qui aurait bien pu se retrouver sur CARTE BLANCHE. DOT-111 est un bon petit bijou comme Jazz-Fusion-Rock. Les Païens nous offrent une belle progression musicale, un jeu de guitare à la Metheny et la trame vocale nous rappelle la tragédie ferroviaire du 6 juillet 2013 à Lac Mégantic au Québec.

Ce qui fait la force du quintet acadien Les Païens, se retrouve dans CARTE NOIRE. La recherche du différent, le souci d’explorer plus loin l’univers musical sont les clés de cet album. Par un besoin d’éviter les recettes faciles et d’offrir un produit à la hauteur de leur talent, Les Païens nous amènent encore plus loin dans leur univers. Ils nous proposent un album de Jazz-Fusion-Rock expérimental des plus intéressants. Découvrez l’univers obscur de CARTE NOIRE via le www.paiens.com.


Andrea Lindsay - Entre le Jazz et la Java

Répondant aux questions de "Qu’est-ce qu’elle aimerait explorer et qui l’amuserait le plus", Andrea Lindsay répond avec cet opus de 12 chansons Jazz francophones et francophiles. ENTRE LE JAZZ ET LA JAVA est un album qui colle bien à son timbre de voix et son accent anglophone.
 
Andrea Lindsay fait alors appel au guitariste Jordan Officer, connu pour être membre du Susie Arioli Band, qui lui crée un quatuor de jazz des plus solides, pour réaliser ce merveilleux disque jazz francophone. Elle nous offre des standards jazz francophones et quelques bonnes chansons québécoises.   
 
En effet, sur cet album il y a un trio de chansons de la pianiste et chanteuse américaine Blassom Dearie. PLUS JE T’EMBRASSE, L’ÉTANG et TOUT DOUCEMENT sont assez fidèles aux originales. Andrea reprend également de façon formidable LES CHOSE INUTILE de Sylvain Lelièvre et LES CINÉMAS BARS de Diane Tell. On peut aussi y entendre du Serge Gainsbourg, Claude Nougaro et Boris Vian. De plus, elle nous offre une belle composition jazz bilingue de sa propre plume avec BOOM GOES MY HEART. J’aimerais mentionner que le réalisateur de ce disque, Jordan Officer, nous offre tant qu’à lui, un beau petit intermède nommer CAFÉ BLUES.
 
Bref, un beau petit défi réussi pour Andrea Lindsay. Avec un timbre de voix et un accent anglophone magnifiques qui sont en soi de la musique à nos oreilles, cette artiste ontarienne viens nous charmer avec un univers jazz tout en douceur qui nous caresse et nous fait du bien. Laissez-vous séduire par ce beau projet jazz ENTRE LE JAZZ ET LA JAVA, qu’Andrea Lindsay nous offre via le www.andrealindsay.com


Les Hay Babies - La 4ième dimension (version longue)

Le trio féminin acadien par excellence, Les Hay Babies, nous propose un deuxième opus intéressant. LA 4IÈME DIMENSION (VERSION LONGUE) est un album qui nous emmène dans un univers particulier, mais bien rempli au niveau des arrangements mélodiques, qui sont une force de cet album.
 
Les Hay Babies débutent avec BABY VIENDRA BACK À GENOUX, un rock solide à la 60s qui nous indique bien le mood de l’album. Tout au long de celui-ci, on y retrouve des pièces solides aux arrangements fort bien conçus qui accompagnent de très beaux textes. Il y a quelques pièces que je trouve intéressantes, pour le reste, ce n’est que des coups de cœur. Il y a deux pièces anglophones, JOHNNY BOY et BUT NOW I KNOW. Cette dernière a une couleur à la Bob Dylan, que j’aime bien.
 
De mes préférées, il y a STILL PAREIL, un beau texte d’un amour déchu sur une trame paisible qui nous charme instantanément. POUR LE MAL, POUR L’AMOUR, POUR LE BIEN est un des beaux textes du disque sur une musique rock solide. LA POULE AUX ŒUFS D’OR est un p’tit texte charmant sur une belle p’tite musique folk qui nous berce tendrement. La pièce maitresse du disque est selon moi HALF DU TEMPS, Un folk à la Harmonium avec une interprétation vocale toute en nuance pour le meilleur texte de l’album. LA 4IÈME DIMENSION (VERSION LONGUE) se termine avec un super crescendo, TOUS LES JOURS DE LA SEMAINE est une chanson à la française de style 70s avec un des plus beaux textes du disque.
 
Le titre du nouvel album des Hay Babies décrit bien ce dernier. LA 4IÈME DIMENSION (VERSION LONGUE) est un opus de 13 plages des plus intéressantes. Des textes solides déposés sur des mélodies aux arrangements bien peaufinés, ce qui en fait un projet fort réussi. Découvrez le dernier effort des Hay Babies via leur site web www.leshaybabies.com


Menoncle Jason - Dans son prime

Voici un album qu'il faut prendre au deuxième niveau pour y voir toute sa richesse. DANS SON PRIME de Menoncle Jason est vraiment un produit intéressant et particulier.
 
Jason LeBlanc, dit Menoncle Jason nous offre premièrement un album country traditionnel, qui est presqu’un anachronisme au son pop moderne d’aujourd’hui. La musicalité de ce disque est assez homogène avec une sonorité rétro qui est un hook en soi. Au niveau des textes, ils sont tous des anecdotes de la vie avec une poésie chiac, qui nous caresse l’ouïe tellement que c’est bon.
 
Il y a quelques pièces qui m’ont charmé plus que d’autres. TOUT VENDRE est un très beau texte contre le matérialisme sur une musique country western à la El Paso, un classique américain. DEAR DEER a une musicalité assez puissante pour nous faire valser tendrement. C’est une lettre d’amour à un repas désiré. Dans la même musicalité country, SLACK TON HARIAS est un texte assez humoristique sur un homme qui n'en peut plus avec son voisinage bruyant.
 
Je suis finalement assez surpris de cet album. DANS SON PRIME de Menoncle Jason nous charme par sa musicalité country, qui est enregistrée avec une certaine sonorité rétro, un élément clé de ce disque. À quelques moments j’avais l’impression d’écouter un jeune Cayouche. Menoncle Jason nous offre une douzaine d’anecdotes de vie qui nous décrochent un certain sourire et nous font passer du bon temps. Prenez rendez-vous avec Menoncle Jason via le www.menonclejason.com.


Stephan McNicoll - Foncer

Un deuxième disque francophone pour l’auteur-compositeur-interprète Stephan McNicoll. Avec FONCER, il reprend presque là où il avait laissé avec son album éponyme sorti en 2000. En fait, la différence c’est que les mélodies de ce deuxième opus sont plus puissantes et offrent de belles nuances.

Le tout commence avec quelques bons pop rock, TOMBER EN AMOUR, LE COMBAT et la pièce titre FONCER sont assez accrocheuses. Les textes de ce disque sont issus d’une plume assez riche. Ils sont parfois légers et parfois assez profonds et touchant.

Coups de cœur, il en existe. T’EN VAS PAS en est un pour l’orchestration et ses harmonies vocales réussies, qui nous livre un des beaux textes du disque. Il y a aussi JE M’EN FAIS PAS qui est très accrocheur et dont la version anglophone termine bien l’album. JUSTE POUR TE PLAIRE est un autre pop rock qui accompagne un excellent texte très positif. J’aimerais souligner un petit bijou qui se retrouve sur l’album, CŒUR DE ROCKEUR de Julien Clerc, nous est livré en une version Motown assez évidente et rafraichissante.

L’auteur-compositeur-interprète franco-ontarien Stephan McNicoll nous offre son deuxième opus FONCER. Un album où le fruit d’une plume riche est déposé sur des mélodies pop rock accrocheuses, remplies de nuances des plus intéressantes. Le produit final de cette production nous fait entendre également une voix rauque, qui parfois grâce à une certaine douceur, nous invite à des moments plus intimes. FONCER de Stephan McNicoll est un album intéressant à découvrir via le www.stephanmcnicoll.com.


Kevin McIntyre - L'axe du viseur

L’auteur-compositeur-interprète Kevin McIntyre nous offre enfin un 3e opus après quatre ans d’absence sur disque. L’AXE DU VISEUR nous offre neuf plages intéressantes à l’image de l’artiste Acadien.

Effectivement, Kevin McIntyre nous revient avec un son propre à lui, où des orchestrations solides font preuve de son talent de musicien-compositeur. L’album commence assez bien avec le premier extrait radio LEICA, qui est très accrocheur et se poursuit avec L’EMPREINTE DU DOIGT, un autre rock solide. D’autres bons extraits de ce laser seraient entre autres DANSE SAUVAGE pour sa couleur grunge et BOIS DE VERNE pour un rock plus planant.

Au niveau des extraits radio, Il y aurait L’AIGLE PASSA, qui est l’un des très beaux textes de l’album sur une musique à la Alan Parsons, un blues organique tout en douceur, DIAMANT CŒUR est une des chansons les plus puissantes de l’album et il ne faudrait pas oublier PINCE-MOI, un bon rock 80’ avec une structure mélodique très intéressante. Finalement, le texte de l’album, sur la routine stressante du quotidien, est déposé sur une autre belle trame acoustique. LEVER LE CAMP est court, mais efficace.

L’AXE DU VISEUR, l’auteur-compositeur-interprète acadien Kevin McIntyre l’a. Il nous propose un troisième opus solide avec de bonnes trames rocks qui nous captivent dès les premiers accords. Il a gardé un son qui lui est propre, mais qui est en évolution par rapport à son dernier disque DRAGON MÉCANIQUE. Découvrez ou redécouvrez Kevin McIntyre via le www.kevinmcintyre.bandcamp.com.


George Belliveau & la GB Band - Drop l'aiguille

Un des meilleurs auteurs-compositeurs-interprètes acadiens nous arrive avec un 4e opus. DROP L’AIGUILLE de George Belliveau et la GB Band est un album rafraichissant qui fait du bien.

L’artiste acadien nous propose un album plus pop rock que ce que l’on est habitué d’entendre de lui, mais il y a quand même une petite couleur country sur certaines pièces du disque. Il faut aussi noter que la collaboration Samuel Chiasson – George Belliveau est plus constante sur ce projet, ce qui nous donne de très bonnes chansons. La première plage du disque décrit bien le projet, Y’A RIEN DE WRONG AVEC ÇA, est un bon résumé pour le son du nouveau George Belliveau.

Je parlais de la collaboration Samuel Chiasson – George Belliveau, eh bien trois de mes coups de cœurs en font les frais. DIMANCHE MATIN est un excellent pop rock solide et TU M’ALLUMES est une belle trame country pop pour un des beaux textes du disque. Le texte de l’album est aussi issu de cette belle collaboration. AU TRAVERS est une belle balade country comme George Belliveau nous offre souvent. Le texte en est un d’encouragement pour les moments plus difficiles de la vie. Mon autre coup de cœur est le funk GRAND VERRE DE TCHEKKAFAIRE, une belle collaboration avec Arthur Comeau de l’Acadie.

George Belliveau a beau nous offrir un son un peu différent, le talent d’auteur-compositeur de cet artiste acadien est toujours aussi évident. DROP L’AIGUILLE est oui un album plus pop rock, mais à quelques endroits sur ce disque on peut y apercevoir une teinte de country. Somme toute un album très positif avec de beaux moments de tendresse et qui nous fait du bien. DROP L’AIGUILLE, un autre bon George Belliveau à se procurer via le www.georgebelliveau.com.


Marc Lalonde